Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 09:36

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2012/12/18/euthanasie-mais-ouvrez-donc-les-yeux/

Partager cet article

Repost 0
Published by malise - dans Vis ma vie
commenter cet article

commentaires

parents d'Hervé Pierra 13/02/2013 15:53

Notre fils Hervé Pierra est resté plongé dans un coma végétatif chronique irréversible pendant 8 ans 1/2. Il est décédé après application de la loi Léonetti sans sédation en 6 jours
cauchemardesques. En visitant le blog des parents d'Hervé Pierra, vous comprendrez pourquoi nous sommes pour une aide active à mourir dans certains cas.

malise 14/02/2013 09:31



Bonjour Monsieur. Merci pour votre message. Sachez que je compatis pleinement à votre douleur, et suis de tout coeur avec vous pour cette cause. Vous aurez sans doute compris si vous avez lu un
peu mon blog que deux personnes chères à mon coeur sont parties après d'incroyables souffrances, et je suis comme vous certaine qu'il faudrait aller dans ce sens, à condition que cela soit
encadré très strictement. Je vous souhaite beaucoup de courage, mais vous en avez déjà à revendre ... Bien sincèrement, Malise.



minouchkaïa 19/12/2012 22:31

tu sais, loin de moi était l'idée de critiquer ton article avec ce commentaire, je voulais juste dire ma position sur le sujet, et toutes sont respectables et sans doute justifiées par le vécu de
chacun. Forcément, ce que ce débat fait résonner en moi est très personnel, mais je comprends aussi sans la juger la colère qui est la tienne, je l'ai ressentie aussi aux pires moments. Peut-être
qu'avec le temps j'ai réaménagé tout ça dans ma petite tête, pour oublier cette phase-là et ne que conserver les meilleurs souvenirs. Perdre ceux qu'on aime est de toute façon scandaleux, quelque
soit la manière dont ils partent.

malise 20/12/2012 09:38



Oh je me suis mal exprimée, désolée. Je ne l'ai pas du tout pris comme une critique, loin de là, surtout venant de ta part ... C'est juste qu'en lisant ce que tu as vécu, ce par quoi vous avez dû
passer, toutes ces souffrances, je me suis trouvée "nulle". Voilà, c'est le mot. Nulle d'imaginer que je suis la seule à être en colère contre la vie, contre la maladie. Ou en tout cas nulle de
penser que ceux qui ont vécu des histoires similaires sont forcément du même avis que moi ... Nulle d'être péremptoire et de ne pas imaginer qu'il ne puisse pas y avoir d'autres solutions ...
Voilà, nulle d'avoir écrit ce billet comme ça sous le coup de l'émotion, sans imaginer que cela puisse en susciter chez les personnes qui le liraient ... J'espère juste que tu ne m'en veux pas
pour ces mots un peu trop inconsidérés, car au fond mon opinion est la même que la tienne je pense ... Je t'embrasse.



anyuka 19/12/2012 09:26

C'est un sujet qui me touche particulièrement (j'ai moi aussi vu mourir ma mère, et je ne me suis jamais remise de la façon dont elle est partie, que j'ai trouvée inhumaine, dégradante...), et un
débat que je suis de très près, j'ai toujours eu envie d'en parler sur mon blog d'ailleurs, mais je n'arrive pas encore à poser les mots dessus... tu y es arrivée, de façon très juste... Merci !

malise 19/12/2012 19:55



Merci à toi de m'avoir lue et d'avoir eue l'envie de laisser ce message. Tu as certainement du vivre les mêmes moments que moi, et je sens à travers tes mots la même colère que celle qui m'anime.
Bien sûr, tous les cas sont différents. Bien sûr, il ne faut pas que cela arrive trop tôt et coupe tout espoir de guérison. Il ne faut pas non plus que ce soit un pousse au suicide. Mais il faut
que cela soit possible, pour éviter à d'autres ce que nos mamans ont vécu ... Je t'embrasse.



Ptisa 19/12/2012 09:00

je suis tout à fait d'accord avec toi, moi aussi j'ai vu des personnes âgées souffrir en fin de vie. Les gens qui sont contre n'ont pas vécu ça et ne se rendent pas compte de la réalité de la
déchéance dans un lit (machines, dyalise, escarres, vomissements, etc.) pourquoi ? mourir. Après c'est sûrement difficile de savoir à quel moment la situation est irrévocable, et les médecins faut
les comprendre, ils sont là pour sauver des vies et chaque décès est un échec. Merci pour ce post.

malise 19/12/2012 19:52



Merci à toi Ptisa pour ce message, qui exprime bien ce que je ressens. Oui, nous avons la chance d'avoir des médecins très compétents, très humains, et qui font leur possible pour sauver des
vies. Mais quand on voit que certains se mettent hors la loi parce qu'ils ont justement cette humanité là d'aider une personne qui souffre à partir, je me dis qu'on est à côté de la plaque. Ces
médecins devraient agir dans le cadre d'une loi, sans risquer leur carrière. C'est d'autant plus légitime que la plupart des médecins qui ont été poursuivis pour ce genre d'histoires ont été
relaxés sans aucune condamnation, preuve que tout le monde est bien du même avis ...


Bonne soirée, merci encore.



minouchkaïa 18/12/2012 21:31

sujet bien délicat, sur lequel on peut difficilement avoir un avis tranché. Juste dire que, pour avoir vécu la fin de vie de mon compagnon,les dernières semaines furent terribles mais que je suis
infiniment reconnaissante à toute l'équipe soignante qui s'est occupé de lui dans des conditions parfois intolérables(c'était en pleine canicule de 2003, l'hôpital était archi-bondé et ils ont
pourtant eu la délicatesse de nous laisser une chambre de 2 afin que je puisse rester avec lui jusqu'au bout- il n'a finalement pas eu le temps de choisir (ou pas) l'option des soins palliatifs),
que je me souviendrai toujours de ce jeune infirmier à qui je disais que cette façon de partir n'était pas celle que mon chéri aurait voulu et qui m'a répondu qu'on ne choisit pas ces choses-là.
Cela m'a paru tellement dur et injuste sur le moment. Pourtant, je sens maintement qu'il avait raison...peut-on tout décider, maîtriser, y compris sa propre mort ? je ne sais pas, en tout cas on
peut juste espérer un minimum de miséricorde (et les médecins savent heureusement souvent l'être, officieusement, en "débranchant" ou en forçant un peu la dose d'hypnotique) afin de partir, sinon
dignement (la maladie est une offense à la dignité) du moins le plus humainement possible, dans le soulagement de soi-même et de ses proches. Mais qui fixe la limite ? Tout cela est tellement
subjectif, mais aussi culturel.. Depuis, je reste toujours dubitative face aux débats récurrents autour de la légalisation de l'euthanasie, et pense que ce "dispositif" doit rester l'exception, et
non pas la règle.

malise 19/12/2012 19:48



Bonsoir. Je ne te cache pas que ton récit m'a boulversée. Cela n'a pas du être évident pour toi de poser ces mots, je t'en remercie d'autant plus. Je l'ai pris en pleine figure ... Tu m'as dit
une fois que j'avais une capacité d'indignation assez forte, et tu as bien raison. Mais qui suis-je, moi, pour m'insurger de telle sorte et le balancer sur la toile, tout en estimant que j'ai
raison et que je suis le porte parole de la généralité ? Qui suis-je, pour dire tout ça alors que je suis encore en colère de ce qui est arrivé à ma mère, et que c'est probablement cela qui a
entraîné ma réaction sanguine et peu refléchie ? En toute honnêteté, je réagis et pense ainsi aujourd'hui, longtemps après les faits, mais je ne sais pas quel aurait été mon comportement alors,
si on m'avait fait cette proposition d'arrêter la vie de ma mère. C'est juste que je n'en peux plus de cette image que j'ai d'elle à la fin, et que quelque part j'aurais souhaité autre chose pour
elle, pour moi. Oui, l'euthanasie doit être une exception, mais il faudrait au moins qu'elle puisse l'être. L'interdire purement et simplement, sans penser aux souffrances endurées, c'est cela
qui est indigne de notre société ...


Je t'embrasse. Merci encore d'être intervenue de si belle manière ...



Présentation

  • : Mes enfants, mon blog, ... et moi
  • Mes enfants, mon blog, ... et moi
  • : Une fenêtre sur ma vie, une porte ouverte sur mes bonheurs, un accès à mes pensées, un passage vers mes humeurs ... Bienvenue chez moi, vous êtes chez vous !
  • Contact

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Merci aux    personnes qui m'ont rendu visite depuis le 22 mars 2012.

Archives

Le blog a déménagé

Ce blog n'est plus mis-à-jour depuis le 07 janvier 2014.

Pour connaître la suite de nos aventures, rendez-vous ici :

http://malise.net

Pour me suivre ...

Suivez-moi sur Hellocoton

http://1.bp.blogspot.com/-Et-LOTl6kGM/T_bMWoVqx4I/AAAAAAAAAQ8/IXHLA99IwiY/s170/fb.png
http://fr.locita.com/wp-content/uploads/2013/03/instagram-application-mobile-photo4.jpg

Le swap du nain : j'en suis!

 

Saturnain

Parfois je suis là, aussi :

macaron-redactrices-turquoise-300px

macaron (2)