Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 16:33

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/05/15/this-moment-malise-27/

Repost 0
Published by malise - dans This moment
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 14:47

Angélina Jolie a subi une double mastectomie pour prévenir un risque très élevé du cancer des seins et des ovaires.

 

Cette annonce était sur toutes les lèvres et a fait le tour des réseaux sociaux hier (big up à Christine Boutin qui a une nouvelle fois fait preuve de retenue et de délicatesse, comme à son habitude)(c'est quoi déjà le terme politiquement correcte pour vieille truie ?).

 

Angélina Jolie serait porteuse d'un gêne défectueux, qui augmente dramatiquement le risque d'avoir un cancer des seins ou des ovaires. Dans sa tribune du 14 mai dans le New York Times, intitulée "Mon choix médical", elle explique qu'elle avait 87% de chances de développer un cancer du sein, et 50% de chances de développer un cancer des ovaires. Sa propre Mère étant décédée d'un cancer du sein, l'actrice a expliqué son choix de subir une double mastectomie préventive pour préserver sa famille.

 

Je ne vais pas m'étendre d'avantage sur le sujet, tous les journaux ont déjà repris en coeur ses propos dans le journal américain.

 

Je ne ferai pas jouer les violons en répétant les propos de son merveilleux amoureux, et je ne dirai pas que son opération est esthétiquement parfaite et quasi invisible, permettant ainsi aux commentateurs radio de faire des blagues vaseuses sur sa "plastique" (hu hu) idéale, modèle de Lara Croft.

 

http://graphics8.nytimes.com/images/2013/05/14/opinion/0514OPEDcapelli/0514OPEDcapelli-popup.jpg

 

Je crois que je dois être comme à peu près 99% de la population à ce sujet : extrêmement partagée. Est-ce réellement un acte héroïque, un choix qui n'en est pas vraiment un compte tenue de sa déficience génétique, un exemple à suivre et qui permettrait d'éviter bon nombre des décès consécutifs à ce cancer (près de 11 500 en 2011). Ou n'est-ce qu'un acte "stupide" et "hystérique" comme beaucoup l'ont dit, uniquement dicté par une crainte irraisonnée (et facilité par de gros moyens financiers) ?

 

Sauf que voilà, je me sens d'autant plus concernée que ma Mère est décédée d'un cancer. Ce n'était certes pas un cancer du sein, mais mes chances de développer le même cancer qu'elle sont très élevées. Je dois subir chaque année des examens préventifs, qui sont lourds et désagréables. Mais comme il ne peut être question dans mon cas d'une ablation du foie, je dois faire avec.

 

La compagne de mon père est également décédée d'un cancer du foie. Qui était du à des métastases venant des poumons. Qui avaient eux-mêmes été attaqués par des métastases provenant ... des seins. Les deux. L'un après l'autre. En un an, cette femme de 55 ans a subi de la radiothérapie sur chacun de ses seins, puis une opérations des poumons avec chimiothérapie. Et elle est morte.

 

Chez elle aussi, il était apparu que les fameux gènes BRCA1 et BRCA2, qui sont les gènes de la susceptibilité des cancers des seins ou des ovaires, avaient subi des mutations génétiques la prédisposant grandement à ces types de cancers.

 

Pourtant rien ne pouvait lui faire penser que cela était le cas : pas de cancer du sein ni d'autre type de cancers dans sa famille, et elle avait déjà plus de 50 ans (les mutations génétiques sont plus fréquentes chez les femmes qu développent un cancer jeunes).

 

Aurait-elle pu être sauvée si elle avait découvert ces mutations avant, par une simple prise de sang permettant de réaliser un test de dépistage génétique ? Je ne suis pas sûre que la question soit vraiment là. Je ne pense pas que le commun des mortels (pas Angélina, donc) réagirait en se faisant faire une double mastectomie. Mais, ce qui est sûr par contre, c'est elle aurait certainement été plus vigilante, et aurait peut-être fait des examens de contrôle plus régulièrement.

 

Le geste de la comédienne est à mon sens extrême et radical. Il n'est pas à la portée de tout le monde non plus. Subir une telle intervention sous le couvert d'un simple "et si" est un geste à la fois courageux et paranoïaque. Angélina Jolie est devenue l'incarnation du proverbe "mieux vaut prévenir que guérir".

 

Mais il est aussi plein de sens. Il donne à réfléchir sur la place de la prévention dans notre système médical. Il met en avant le nombre encore élevé de décès malgré les progrès des traitements. Il montre qu'une femme qui a du subir une ablation des seins n'en reste pas moins une femme à part entière, avec sa féminité intacte.

 

Reste une question : que ferais-je, si j'étais confrontée au même dilemne ?

 

Et vous, que feriez-vous ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

badge mapage hellocoton 125x25 white

Repost 0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 14:45

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez retrouver cet article en cliquant sur le lien suivant : http://malise.net/2013/05/14/je-vois-la-vie-en-jaune/

Repost 0
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 14:47

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/05/13/tas-22-mois-loulette-nan/

Repost 0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 14:46

Quand on est enceinte, on entend de partout que les doudous sont très importants pour les bébés. Alors, pour bien faire les choses, on leur choisi une petite peluche toute mimie (ooooh, regarde celle-là comme elle est jolie! Et celle-là! Et celle-là!), bref, on leur choisi plusieurs peluches toutes mimies, et on les place avec amour dans le petit lit de notre mini adoré ... qui ne les regarde même pas.

 

Alors on se dit que c'est bien du n'importe quoi, et doudou se retrouve à la place du figurant qu'on regarde à peine et qui est juste bon à encombrer notre salon.

 

Et puis un jour, alors qu'on se souvenait à peine de son existence, on se rend compte que le doudou transparent est devenu un objet de transition pour que bébé se sente bien loin de nos bras, voire notre meilleur allié pour un sommeil sans faille.

 

C'est à ce moment que se pose LA grande question que nous nous sommes sans doute toutes posée un jour : mais qu'allons nous faire si par malheur nous perdons Doudou ?

 

Pour Loulou, j'avoue que ça a été panique à bord. Parce que le doudou chéri, nous l'avions trouvé dans un magasin loin de chez nous, quand bébé était à peine une petite crevette dans mon ventre dont nous ignorions encore la présence.

 

Mais comme on était primipares, ignorants, et complètement en amour de notre petitou que l'on ne voulait surtout pas traumatiser à vie, nous sommes retournés au magasin en question juste pour ça. Il n'y était plus. Re-panique, appels de tous les autres magasins de le région, aucune trace d'un sosie en vue. En partant au ski, nous avons quand même fait un détour exprès à Grenoble pour farfouiller le rayon peluches, en vain ...

 

Nous avons donc croisé les doigts bien fort et mis une laisse à Doudou, pas question de le perdre!

 

Et, coup de chance, un jour que j'étais chez ma cousine je tombe nez-à-nez avec Doudou-bis, abandonné sur une commode par son grand garçon qui a bien voulu nous sauver en nous le donnant.

 

Doudou-bis était dans la place!

 

Comme Doudou faisait des allers-retours entre chez nous et chez la Nounou, nous lui avons laissé Doudou-bis, qui est devenue sans problème le Doudou de chez Nounou.

 

Loulette pour sa part a choisi son doudou chez sa Mamie. Un doudou pas vraiment beau, vert avec un bonnet rouge, mais l'amour est définitivement aveugle ...

 

Aguerris, quand nous avons vu qu'il était devenu l'Elu, nous avons demandé à Mamie d'en trouver un deuxième fissa. Elle l'avait acheté à une association, qui comme de bien entendu avait une nouvelle mascotte depuis, mais qui a quand même retrouvé un Elu-bis tout poussiéreux au fond d'un placard.

 

Nous étions définitivement à l'abri. Doudou-bis vivait sa vie chez Nounou, et l'Elu-bis vivait sa vie au fond d'un carton en attendant des jours meilleurs.

 

Mais les enfants sont fourbes, et ont l'attachement facile.

 

Très rapidement, à Doudou est venu se rajouter une peluche mi-chien, mi-renard, mi-raton laveur, mi-écureuil, une chose quoi, donnée à notre Loulou par un gentil Monsieur sur un vide-grenier dans l'Aveyron. Autant vous dire que nous nous sommes retrouvés forts dépourvus, parce que trouver son sosie à lui était une mission impossible. Nous avons donc laissé tomber notre quête, et croisé les doigts bien fort pour qu'il ne s'avère jamais de disparaître.

 

Quant à l'Elu, il a trouvé comme compagnons un éléphant musical bien mignon, mais bien musical, et un chien bien trognon mais presque aussi gros que sa propriétaire. Pratique, dans un tout petit lit! Ah oui, il y a aussi un cheval appelé Gros Dada et qui porte très bien son nom, mais qui reste à veiller au pied du lit sinon Loulette serait obligée de dormir par terre faute de place.

 

Bref, tout ce petit monde vivait en parfaite harmonie, jusqu'au jour fatidique, ou plutôt à la semaine fatidique devrais-je dire, où les éléments se sont liés contre nous.

 

Tout a commencé avec l'éléphant musical, dont la boîte à musique a rendu l'âme après un énième vol en chute libre par dessus le canapé. Loulette, pas plus perturbée que ça, s'est mise à le promener partout dans la maison, en disant "cassé doudou", et en le secouant pour bien entendre le cliquetis émis par l'amas de ferraille (?) ou de plastique (?) à l'intérieur.

 

Compte tenu de ma légendaire dextérité, et des deux doudous musicaux de son frère qui avaient connu un sort identique et dont les opérations chirurgicales s'étaient soldées par des échecs, je me suis dit qu'il valait mieux essayer de trouver une copie conforme et de croiser fort les doigts pour que ça passe.

 

Sur ce, les enfants sont partis une nuit chez leur Mamie, et les doudous compagnons, je veux dire ceux qui sont complètement et totalement indispensables pour que les loulous dorment bien correctement, ont été oubliés dans la voiture. Abandonnés à leur triste sort.

 

Je ne vous raconte pas la crise quand nous nous en sommes rendus compte le soir, bien trop tard pour retourner chez Mamie les récupérer.

 

Nous avons donc demandé à Loulou d'accepter le Doudou de chez Nounou comme copain d'une nuit. Juste une petite nuit sans Doudou et son pote la chose. Et pour Loulette, nous avons ressorti l'Elu-bis de son carton, lui avons présenté officiellement la copie conforme de l'éléphant, et ... roule ma poule, ni vu ni connu j'tembrouille! Nous qui étions persuadés qu'elle les rejetterait en bloc parce qu'ils n'avaient pas son odeur, parce qu'ils étaient tout doux et colorés (donc louches), parce que tout d'un coup l'éléphant fonctionnait de nouveau, et bien nous avions tout faux. Elle les a acceptés comme si de rien n'était. Quant au Grand, il a finalement décidé de dormir sans doudous ... Ça, c'est fait!

 

Du coup, nous avons laissé courir l'aller-retour chez leur Mamie. Les sosies ont pris le relais, et plutôt pas trop mal à vrai dire, puisque qu'au jour d'aujourd'hui nous en sommes à près d'une semaine de nuits complètes. Je répète : Loulette fait ses nuits! LOULETTE FAIT SES NUITS!!!!!!!!!!!

 

Moralité : il ne faut jamais vendre la peau du doudou avant de l'avoir égaré!

 

Voilà, les doudous officiels vont donc prolonger leurs vacances le temps qu'ils reviennent ici par leurs propres moyens, et je pense qu'on leur trouvera une jolie place au fond d'un placard en attendant un éventuel autre oubli.

 

Surtout, ne prévenez pas Brigitte Bardoudous. Elle risquerait d'alerter les médias, et je me ferais taxer de cruauté envers les doudous.

 

Moi ?!

 

Alors que la maison est un véritable refuge pour doudous de tous poils! La preuve en images :

 

Doudous

La Team des doudous,

loin d'être au grand complet ...

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

badge mapage hellocoton 125x25 white

Repost 0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 14:01

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/05/08/this-moment-malise-26/

Repost 0
Published by malise - dans This moment
commenter cet article
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 14:50

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/05/07/ecole-creche-et-campagne/

Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 14:46

Il y a des chansons qui me touchent tellement que lorsque je les découvre je me mets à les écouter en boucle. Vous savez, ce sont ces chansons qui vous font frissonner lorsque vous les entendez pour la première fois. Celles qui vous transportent et vous racontent une histoire. Celles qui parlent de vous, de votre vie, et qui vous ramènent à votre parcours sans que vous vous y attendiez vraiment. Celles qui vous mettent les larmes aux yeux ou qui vous font sourire, et dont vous gardez des bribes de paroles en tête bien longtemps après que la musique ait cessé.

 

La chanson "Les Anciens" du Groupe Tryo est ma dernière en date.

 

Il ne me reste qu'une Grand-Mère, et elle va avoir 89 ans. Avec nos déménagements, l'arrivée des enfants, je ne l'ai pas vue plus d'une ou deux fois par an ces dernières années.

 

Elle est tout ce qu'il me reste de ma Mère, en réalité. Elle est la seule détentrice du passé, des petites histoires de ma famille, des anecdotes d'enfance, et de son propre vécu, tout simplement. Et tous ces souvenirs sont en train de s'effacer avec sa mémoire.

 

"Laissez parler un peu les Anciens

Et regardez le creux de leurs mains

Les lignes tracées, par ce long destin

Nous laissent deviner, une vie bien menée ..."

 

J'ai mis très longtemps à m'intéresser à sa vie. Bien trop longtemps je crois. Si bien qu'au final je n'en sais pas grand chose. Plus le temps passe, et plus j'éprouve ce manque de savoir comment pouvaient être ses parents, comment elle était quand elle était petite fille, quelle était sa vie.

 

C'était comment avant ?

 

Ma Grand-Mère a vécu deux guerres. Elle a connu les anciens francs, les nouveaux francs, les euros. Elle a vu l'Europe se construire. Elle a grandi avec l'apparition de nouveaux moyens de transport et de communication. Et elle s'est adaptée, comme tous ceux de sa génération. Je trouve ça tellement incroyable quand je regarde ce qui m'entoure. Quand je me dis que je suis en train de raconter ma vie à un ordinateur, et qu'elle pourra être lue par quiconque en aura envie. Quand je vois mes enfants être comme des poissons dans l'eau dans leur environnement numérique.

 

Je sais qu'elle a rencontré mon Grand-Père juste avant la guerre, parce qu'ils travaillaient dans la même usine. Je sais qu'elle est tombée enceinte de ma Mère avant d'être mariée, sacrilège suprême qui lui a valu un mariage à la sauvette, et d'être mise au banc de la société pendant très longtemps. Je sais qu'elle a vu sa meilleure amie mourir sous ses yeux, écrasée par un char allemand. Qu'elle a connu la vraie faim, et la peur de mourir. Qu'elle a travaillé sur des métiers à tisser douze heures d'affilée, sept jours sur sept, pendant des années. Qu'elle y a laissé un doigt.

 

Qu'elle était une femme douce mais sévère, comme souvent à cette époque-là.

 

Je sais grâce à elle ce qu'est une vraie femme forte. Parce qu'elle en est une. Sa vie a été difficile, faite de privations et de sacrifices. Mais elle a toujours su garder la tête haute et rester optimiste, quoiqu'il arrive.

 

La même année, elle a perdu sa fille et l'homme de sa vie, le seul. Mais elle a continué à avancer, s'est mise à voyager pour ne pas rester seule. Elle est une survivante.

 

Maintenant que je suis Maman, je me pose beaucoup de questions sur l'enfance de ma Mère et sur ma propre petite enfance. Sans n'avoir plus personne pour m'aider à trouver des réponses.

 

Nos Grands-Parents, nos Parents, sont les gardiens de notre mémoire. Il ne faut pas l'oublier. Eux-seuls détiennent les clés des armures que nous nous sommes créées en grandissant.

 

Et c'est à nous que revient ce beau flambeau. Celui de transmettre notre passé à nos enfants, pour que les générations futures se souviennent à leur tour. Pour qu'ils ne voient pas leurs ancêtres comme des petits vieux qui n'ont rien à leur apprendre, mais bien comme des hommes et des femmes qui ont vécu eux aussi une vie bien remplie.

 

http://rubyolive.com.au/images/blog/old%20quote%20via%20we%20heart%20it_New.jpg

 

J'ai entendu parler il y a peu d'une formidable initiative. Des jeunes en service civil volontaire, ayant entre 18 et 25 ans, sont missionnés auprès de maisons de retraite, de foyers logements, d'hôpitaux, ou de centres sociaux. Leur objectif est de sortir les personnes âgées de leur isolement certes, mais aussi de proposer des activités intergénérationnelles telle que l'organisation d'une vaste collecte de mémoire. Ce sont eux, les passeurs de mémoire.

 

Je trouve cette idée merveilleuse. Permettre ainsi à nos Anciens de s'exprimer, et garder une trace de leurs souvenirs. Reconnaître leur valeur, et apprécier leur présence.

 

Ne pas les oublier, parce que désormais, il ne se passe pas un jour sans qu'eux ne pensent à nous.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

badge mapage hellocoton 125x25 white

Repost 0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 16:40

Petit Bateau, la marque qui fait des vêtements trop mimis pour les enfants (et pour les grands aussi, accessoirement), on connaît toutes quand on est une Maman.

 

Ce sont des produits un peu chers, mais de qualité, et je suis sûre que nous avons toutes craqué à un moment où un autre pour un petit body ou une gigoteuse. Moi la première.

 

Pour une enseigne de cette qualité, on penserait que le Client est roi, et que le sens du commerce est un principe.

 

Or dernièrement, une blogueuse adorable a connu une mésaventure qui peut nous arriver à toutes, comme ça m'est déjà arrivé une fois avec une autre marque. Elle détenait un chèque cadeau d'une valeur de 160 euros dont la date de validité était arrivée à expiration depuis une semaine. Elle ne s'en était pas rendue compte, et s'est rendue dans un magasin de sa région pour équiper son petitou. Refus catégorique de la vendeuse de lui permettre d'utiliser son bon, réitéré par le Service Client de Petit Bateau qui n'a rien voulu entendre non plus.

 

Je n'ai pas pour habitude de me lancer dans des batailles pour lesquelles je ne trouve aucun sens, ni aucun intérêt. Mais dans ce cas précis, je trouve l'histoire tellement mesquine, tellement à la limite du vol, que j'ai envie de la relayer. Et de vous demander d'en faire autant, pour faire savoir que nous sommes des consommateurs certes, mais pas des pigeons.

 

On pourra arguer du fait qu'elle n'a qu'à s'en prendre à elle et qu'elle aurait du tenir compte de la date de péremption du chèque. Que si un chèque cadeau qui n'est plus valide est accepté, ça peut être la porte ouverte à n'importe quelle demande. Je ne vous donnerai pas tord.

 

Mais cette histoire-là pourrait être la vôtre, ou la mienne demain. J'ai toujours trouvé ridicule que des cadeaux puissent se périmer ainsi, de la même manière que je ne comprends pas les marques qui ne font des remboursements qu'en avoirs ou qui ne remboursent parfois même pas du tout (la Halle aux Chaussures, pour ne pas les citer).

 

Allez lire l'article de Mon Nid par ici, et n'hésitez pas à en parler autour de vous. Votre participation serait une petite pierre ajoutée à l'édifice qui nous permettrait à nous, pauvres victimes des monopoles et de la société de consommation, de lutter contre ce genre de situations que je trouve abusives.

 

Merci pour elle, pour nous.

 

http://modeldecom.files.wordpress.com/2010/03/petit-bateau-logo.jpg

Edit : je viens d'apprendre que la marquie est revenue sur sa position et a accepté le chèque cadeau périmé. Comme quoi, la mobilisation a du bon!!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

badge mapage hellocoton 125x25 white

Repost 0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 14:46

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/05/02/et-elle-a-pose-sa-tete-sur-mon-epaule/

Repost 0

Présentation

  • : Mes enfants, mon blog, ... et moi
  • Mes enfants, mon blog, ... et moi
  • : Une fenêtre sur ma vie, une porte ouverte sur mes bonheurs, un accès à mes pensées, un passage vers mes humeurs ... Bienvenue chez moi, vous êtes chez vous !
  • Contact

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Merci aux    personnes qui m'ont rendu visite depuis le 22 mars 2012.

Archives

Le blog a déménagé

Ce blog n'est plus mis-à-jour depuis le 07 janvier 2014.

Pour connaître la suite de nos aventures, rendez-vous ici :

http://malise.net

Pour me suivre ...

Suivez-moi sur Hellocoton

http://1.bp.blogspot.com/-Et-LOTl6kGM/T_bMWoVqx4I/AAAAAAAAAQ8/IXHLA99IwiY/s170/fb.png
http://fr.locita.com/wp-content/uploads/2013/03/instagram-application-mobile-photo4.jpg

Le swap du nain : j'en suis!

 

Saturnain

Parfois je suis là, aussi :

macaron-redactrices-turquoise-300px

macaron (2)