Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 14:57

PlusouMoinsDéjà vendredi ... Je n'en reviens pas!

 

Avec cette histoire de week-end de 3 jours sous la couette (allez, je suis sûre que dans quelques mois je m'en souviendrai comme d'un moment de repos trop génial!), j'ai l'impression d'être encore vendredi dernier ...

 

Cette semaine est passée comme un flèche, à tel point que je serais bien en peine de vous dire ce qui a bien pu se passer de significatif. Les jours ont défilé, identiques. Une affaire qui roule! Les nuits ont été plutôt calmes, si on oublie la nuit gerbouille de Loulou dimanche (décidément, les maladies sont expresses chez nous en ce moment. Tant mieux hein, en même temps, parce que 4 lessives pour une seule nuit ça me parait bien suffisant!). Les levers et les départs se sont bien passés, les soirées aussi. Pas de cris, pas de crises, des jeux calmes (merci au Père-Noël qui a eu la bonne idée d'apporter plein de puzzles) ...

 

Mais que se passe-t-il ???

 

Plus : les nuits complètes. Même si je suis toujours surprise en entendant le réveil le matin ("Quoi ? Mais je viens de me coucheeer-euh!!!"), je dois bien avouer que c'est extrêmement reposant de n'avoir à se soucier que du côté sur lequel on va vouloir dormir. Et non pas du moment où éventuellement peut-être sur un malentendu on va pouvoir aller poser sa tête sur son oreiller ...

Moins : bon, pour être franche, c'est fou comme une seule nuit sans réveil (la nuit dernière) fait oublier les précédentes. Parce qu'en réalité nous nous sommes levés un certain nombre de fois cette semaine, surtout mon Amoureux. Loulou a la fâcheuse tendance dans son lit à faire l'inventaire de tous ses maux (maux bien entendu complètement oubliés et inexistants le lendemain en plein jour), et appelle son Père en hurlant pour le lui faire savoir. Alors certes, le dernier mal de gorge (dimanche) s'est terminé avec une petite cuillère de sirop rendue illico (avec sa semaine de repas), mais bon, ce n'est pas toujours le cas. Mal à l'oeil, mal à la jambe, mal au doigt, mal à la bouche, mal ici, mal là ... Mon fils se transforme la nuit en hypocondriaque, et appelle à la rescousse Super Papa qui préférerait rester dans son lit plutôt que de soigner des maladies imaginaires. J'en étais à me dire qu'il allait quand même falloir qu'on lui explique, à notre loustic, que 3 heures du matin c'est une heure pour garder les yeux fermés et non pas pour appeler tranquillou Papa (qui a autre chose à faire, mon Loulou, tu sais! Dormir, par exemple! Hum ...), mais il a cessé subitement de le faire. Jusqu'à la prochaine fois!

 

Plus : notre organisation pour les trajets, qui se révèle moins galère que ce que nous avions pu imaginer. Il y a beaucoup moins de monde sur la route que ce que nous pensions, du coup le timing est pas mal. Mériterait même qu'on décale un chouilla le réveil le matin ... Non, ce serait un coup à nous mettre en retard, c'est sûr!

Moins : 1 heure 1/4 de trajet, quand même! Je sais que je ne suis pas à plaindre comparé aux parisiens par exemple, mais c'est vrai que voiture+dépose des enfants+bus, le temps me parait long. Le soir, nous rentrons à peine quelques minutes avant le repas des petits, quelle course. Partir loin ça a du bon, ça permet d'avoir un grand jardin avec une très belle vue (aaah, la neige ...), mais bon, voilà une des contreparties!

 

Plus : notre repas pris avec les enfants hier au soir. Notre traditionnelle pizza du jeudi soir partagée avec eux, une 1ère. Il faut dire que ça fait longtemps que Loulou réclame que nous mangions tous ensemble le soir (comme on le fait le samedi et le dimanche), mais c'est moi qui repousse au maximum le moment de le faire. Bref, un joli repas, avec des enfants tout contents.

Moins : le sujet des repas en général. Si je dis que c'est moi qui fais le dos rond à ce propos, c'est parce qu'aime beaucoup le moment du repas du soir partagé à 2, comme lorsque les enfants n'étaient pas là. Un petit reste de notre vie d'avant que j'ai envie de conserver encore un peu. Et puis vu l'heure à laquelle nous rentrons, j'avoue que je n'ai pas très envie de me rajouter cette contrainte. Devoir préparer à l'avance, voire la veille au soir, un repas pour 4 personnes, tous les jours ... Pas très envie, là. Oui, je sais, JE NE VEUX PAS GRANDIR!!! Voilà, c'est dit! Surtout que moi je n'ai pas faim, à 19h00. Hier, j'ai eu l'impression de ne pas avoir pris de repas en fait. A 20h30, je me suis surprise en train de me demander ce qu'on allait manger ... alors qu'on s'était quand même enfilé une pizza et demie ... Voilà voilà, mon estomac ne connaît pas la satiété, mais il connaît l'heure! Tout va bien ...

 

Allez, je vous laisse sur cette petite note. Ce week-end, les enfants seront 3 jours chez leur Mamie, ça nous promet de belles soirées/nuits au retour. C'est fou quand même cette culpabilité qui ne nous lâche pas! Je suis à la fois soulagée de ne pas les avoir, et ils me manquent déjà, ces chenapans! Rhaaa, quelle misère, vite, une lobotomie!

 

Je vous souhaite à toutes un excellent week-end, grosses bises!!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 14:47

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/01/17/a-coquette-coquette-et-demie/

Repost 0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 13:58

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/01/16/this-moment-malise-10/

Repost 0
Published by malise - dans This moment
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 14:21

Combien de fois ces derniers temps vous êtes-vous dit : "Stop. Je n'en peux plus. Je dois faire quelque chose!" ?

 

Honnêtement ?

 

Moi, des dizaines de fois.

 

Mais l'avez-vous fait, réellement ?

 

Avez-vous appuyé sur le bouton "pause", histoire de récupérer ? Avez-vous pu confier vos enfants à quelqu'un d'autre / prendre une journée de congé rien que pour vous et passé cette journée à ne vous soucier que de vous-même / vous coucher beaucoup plus tôt ou vous lever beaucoup plus tard pour une fois ? (aucune mention inutile à rayer).

 

Je suis sûre que vous me donnerez toutes la même réponse, la même que celle que je vous donnerai : NON! (Si c'est oui, bravo, et surtout je vous envie!)

 

NON! Parce que tout le monde n'a pas la possibilité de confier ses enfants.

NON! Parce que les jours de congés et les RTT (quand on en a) sont réservés pour les vacances en famille, pour la garde des enfants malades, et pour les jours où il pourrait y avoir un souci avec l'école et où la Nounou serait indisponible.

NON! Parce qu'on a trop de boulot, parce qu'on est indispensable, parce que le ménage ne se fait pas tout seul, parce qu'il faut penser aux repas / aux lessives / aux courses / aux papiers / à l'intendance / à la logistique /au bon fonctionnement de la maisonnée (non non, aucune répétition!).

NON! Parce que quand les enfants sont dans les parages il ne faut même pas imaginer avoir une seconde à soi. La sieste ? Oui, en effet, et c'est la sieste qui va ramasser tous les jouets éparpillés, trier les vêtements, finir la vaisselle, tondre la pelouse ou réparer le lustre (oui, chacun son boulot, et les Papas aussi peuvent être fatigués!) ?

Non! Parce que finalement tout ne va pas si mal! Après tout, j'assure, j'assume, je suis une bête! Et puis les autres y arrivent, alors pourquoi pas moi ?

 

Mais. Bien. Sûr.

 

Voilà des semaines (mois ?) que je ne vous parle que de cela. De cette fatigue lancinante que je n'arrive pas à vaincre. Que chaque matin je me lève avec l'impression d'être passée sous un rouleau compresseur, encore plus fatiguée que la veille si jamais c'était possible. Que je passe ma journée à espérer le moment où je poserai ma tête sur mon oreiller, et que je bâille à peu près 100 fois par heure à m'en décrocher la mâchoire. Que je profite des siestes des enfants le week-end pour récupérer, et me fais me réveiller par eux alors que j'aurais sans problème pu continuer jusqu'au lendemain. Que la moindre contrainte me contrarie et me parait insurmontable. Que je suis irritable, et que je m'emporte pour rien. Que je ne supporte plus ni mes enfants ni mon Amoureux. Que je n'ai plus envie de rien, sauf de me coucher et de fermer les yeux.

 

Si je fais le bilan des 4 dernières années, je ne peux pas vraiment dire que j'ai chômé. Un nouveau boulot, un 1er déménagement, 2 grossesses avec tous les hauts et les bas que cela signifie, 2 accouchements dont 1 particulièrement "percutant", 2 allaitements pas toujours faciles, un 2ème déménagement (pourtant assuré à près de 90% par mon Homme, que je sois franche). Beaucoup de pleurs, beaucoup de cris, un nombre de nuits blanches ou de nuits malmenées incalculable, des trop plein d'émotions, des bonheurs immenses. Une vie chamboulée, chahutée. Plus de repères, et des nouveaux si difficiles à trouver. Et moi au milieu de tout ça ? Moi toute seule. Où suis-je, maintenant que nous ne parlons plus qu'en terme de nous 2, nous 3, nous 4 ?

 

Ces vacances de Noël ont été particulièrement difficiles. Lentement, insidieusement, la fatigue a pris le pas sur mon esprit. Cette trop grande fatigue, j'ai commencé à lui donner un nom qui ne me plaisais guère, mais qui reflétait pourtant bien la réalité : dépression. L'impossibilité de réagir. La manque d'envie de faire quoi que ce soit. Les pleurs qui viennent sans arrêt, sans raison particulière. Un gouffre sans fond.

 

J'avais beau me secouer, me raisonner, regarder toutes ces jolies choses qui font ma vie, me rendre compte de ma chance, rien n'y faisait.

 

Et puis, mercredi dernier, un 1er signe. Un réveil nauséeux. Une nuit agitée, faite de frissons. Jeudi, une énorme migraine, qui ne me quitte pas. Vendredi matin, une course pour attraper mon bus dont je mets 1 heure à me remettre. Me voilà obligée de réitérer vendredi soir. Je cours 20 mètres à peine, et je me retrouve sans souffle, alors que je courrais 1 heure par semaine jusqu'à l'automne dernier. J'ai la gorge en feu, le coeur qui brûle, la tête qui va exploser. Je dis à mon Amoureux que je couve quelque chose, je ne sais pas quoi, et arrivée à la maison j'ai juste le courage de me porter jusqu'à mon lit ...

 

J'en suis ressortie ce matin.

 

3 jours couchée, avec ma polaire, mon pantalon de survêtement et mes chaussettes. 3 jours à voyager virtuellement entre le froid des banquises et la chaleur du désert, à faire le grand écart des sensations corporelles. 3 jours à ne me lever que pour me sentir un minimum utile en faisant cuire une casserole de riz pour la petite famille, puis à retourner me coucher illico. 3 jours à vivre sur mon radeau, au son des rires et des cris des enfants, et à ne dormir vraiment que lorsque eux le faisaient aussi. 3 jours de régime express, moi qui en parlais vendredi, je ne croyais pas si bien dire! D'ailleurs, pour celles qui seraient tentées, sachez que 3 jours sans manger ne fait pas mieux entrer dans son pantalon. Non. Par contre, aujourd'hui je me sens comme une petite vieille arthritique (enfin, j'imagine), en ayant un peu mal de partout et le dos en compote ...

 

3 jours à strictement ne rien faire (si, je me suis lavée) (hier) (hum), me requinquer, à lâcher prise, à laisser mon Amoureux tout gérer avec brio (le pauvre!).

 

La grippe, peut-être, mais sans fièvre ? Un gros gros rhume ?

 

Je ne sais pas. J'ai juste l'impression que mon corps a su dire stop quand mon esprit le refusait. Qu'en me voyant laisser s'accumuler les tensions, l'épuisement, le mal-être et ne pas réagir, il a décidé de ne plus me laisser le choix. Que le physique a pris le pas sur le psychique, pour éviter que cela n'aille trop loin.

 

http://www.marthavousdivaguez.com/blog/wp-content/uploads/2010/10/tumblr_l8ccucxJux1qc0fo9o1_500_large.jpg

 

C'est une drôle de vision, n'est-ce pas ? Un trop-plein de sommeil qui me rendrait mystique ?

 

Non, rassurez-vous. Je sais juste qu'aujourd'hui, sans être complètement reposée, je me sens enfin dans le bon sens de la marche. Que là où je voyais une dépression, il n'y avait peut-être bien qu'un intense surmenage.

 

Je vais prendre les choses en main, et je vais la remonter, cette pente!

 

Non mais!!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by malise - dans Etre une Maman
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 09:00

 

Le blog a déménagé...

 

Vous pouvez retrouver cet article en cliquant sur le lien suivant :

http://malise.net/2013/01/14/non-a-la-reforme-du-conge-parental-2013/

Repost 0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 14:18

PlusouMoins

C'est une jolie semaine que je viens vous raconter aujourd'hui. Une semaine toute en douceur dans notre nouveau cocon, faite de rires, de moments à deux, trois, ou quatre, et même de sommeil (et oui!). Une nouvelle organisation qui va prendre quelques temps avant de se régler, mais qui semble pas trop mal fonctionner pour le moment. Une rentrée des classes dans la joie et la bonne humeur. Bref, un beau démarrage d'année. Si ce qu'on dit est vrai, et que les premiers jours de janvier donnent le ton pour toute l'année, je dis OUI !!!

 

Plus : je sais, je sais, je vais encore vous parler de ça ... De sommeil, donc. Mais c'est juste pour vous signaler que depuis lundi, nous avons eu droit à des nuits complètes. Enfin presque, quelques réveils, mais sans que nous ayons eu besoin d'intervenir. Franchement, c'est inespéré, parce que les nuits depuis le déménagement étaient ... "compliquées". Il aura fallu un peu de temps aux Loulous pour s'habituer à leur nouvel environnement nocturne, mais apparemment maintenant ça semble le faire. Affaire à suivre, hein, rien n'est jamais sûr quand on parle de dodo chez nous!

Moins : il y a une chose que je ne m'explique pas, c'est l'attitude systématique de ma Puce quand on la récupère de chez sa Grand-Mère. A chaque fois, on a droit à au moins 2 ou 3 soirées catastrophes (on va la voir 6 fois en 2 heures), accompagnées de loooongues nuits à la bercer. Pourtant, je sais qu'elle est heureuse là-bas. Elle est chouchoutée au maximum, couverte de bisous à longueur de temps (ah mais oui, c'est peut-être à cause de ça, en fait ), elle peut manger ce qu'elle veut quand elle veut (c'est confirmé, les règles chez les grands-parents ne sont décidément pas les mêmes que chez les parents! D'ailleurs, peut-on parler de règles ???), et elle est avec son frère ...

Alors pourquoi est-ce qu'elle réagit comme ça quand on la récupère ? Mystère ... C'est vrai que ces derniers temps elle a été pas mal ballottée (chez Papi et Mamie, puis nouvelle maison, puis montagne, puis nouvelle maison, puis chez Papi et Mamie, puis enfin nouvelle maison ... jusqu'au we prochain, hum ...), mais comme elle le faisait aussi avant ça ne vient pas de ça ...

 

Plus : la rentrée des classes de Loulou, qui est super content d'aller à la cantine et à la couchette tous les jours ("moi, j'adore la cantine et la couchette!"). Le soir, on a droit au menu du midi ("du fromage avec du pain"), et à la chanson du jour, c'est top!

Moins : comme nous habitons seulement à 20 minutes de notre ancienne maison, nous avons donc pris la décision de laisser Loulou dans son école actuelle jusqu'aux grandes vacances, et Loulette chez sa Nounou. Il nous faut donc ajouter ce temps de trajet à notre timing du matin, et ce n'est pas rien. Du coup, nous nous levons plus tôt, et les enfants aussi. Les 2 premiers jours, nous avons du péniblement les sortir du lit, mais depuis ils se réveillent d'eux-mêmes à l'heure dite. Bref, ils ont déjà pris le rythme, j'espère juste qu'ils se souviendront qu'ils peuvent dormir le we ...

 

Plus : notre nouveau trajet, donc, qui se fait en co-voiturage. Exit le train, nous partons tous les 4 le matin. Mon Amoureux nous laisse Loulou et moi à l'école, et file chez la Nounou à 1 km de là pour déposer Loulette. Ensuite il me récupère, et me dépose dans la ville de son travail d'où je prends le bus pour aller au mien. C'est chaud bouillant quand même, un peu la course, mais au final pour l'instant nous arrivons plus tôt qu'avant pour déposer les enfants. Il faut dire qu'à 2 pour les préparer, c'est quand même plus cool que quand il le faisait tout seul ... Ce matin, l'école n'était d'ailleurs pas encore ouverte, hum ... Va falloir trouver les réglages. Quant à moi, j'arrive un peu plus tard qu'avant, mais rien de catastrophique.

Moins : c'est le GROS moins de l'histoire, en dehors des trajets qui vont peut-être nous sortir par les yeux à la longue (je ne parle pas du co-voiturage, pour l'instant on se supporte encore)(en même temps, ça ne fait qu'une semaine)(mais non je ne suis pas ENCORE négative! ). Le GROS moins, donc, c'est qu'après la SNCF me voilà tributaire des bus. De leurs horaires non respectés, de leurs passages plus ou moins irréguliers, du fait qu'ils soient parfois tellement bondés que je ne peux pas monter, et surtout, surtout, des temps d'attente dans le froid ... Une semaine, disais-je ? Rhaaa mais quelle horreur, comment je vais tenir ???

 

Plus : notre maison, notre coup de foudre, notre folie. Nous n'avons AUCUN, mais AUCUN regret. C'est comme si nous avions toujours été là, comme si elle avait été faite pour nous. Les enfants s'étalent (il y a déjà des montagnes de jouets partout), on voit qu'ils s'y sentent bien. De nouvelles habitudes ont déjà été prises (plus de petit déjeuner devant la télé par exemple, et Loulou n'a pas encore demandé à regarder une seule vidéo. Pas une. Depuis presque 3 semaines, quand même!), et même si nous tâtonnons encore pour certaines choses (le bain par exemple, cette maison n'est pas faite pour de jeunes enfants)(ou les escaliers, qui ravissent Loulette, mais nous nettement moins!), ce n'est que du POSITIF!!!

Plus : nous avons déjà commencé à inviter du monde, chose que nous ne faisions que rarement avant car nous n'avions pas de place pour faire dormir. Voilà, exactement ce que nous voulions, tout roule!

Moins : Bien bien bien ... Le temps, qui ne permet pas de profiter de la terrasse ?

 

Il nous reste encore pas mal de cartons (le dernier ouvert date du 02 janvier ...), les meubles ne sont pas encore tout à fait en place, mais le plus gros est fait! Nous avons presque oublié le stress de décembre. Plus que 2 choses et tout sera parfait : ne plus être fatiguée (je me demande finalement si ça arrivera un jour ... Quand les enfants seront majeurs ???), et trouver un(e) baby-sitter!

 

Bon allez, y'a plus qu'à!!!

 

Grosses bises, bon week-end à toutes! Pour nous, ce sera prolongations de galettes avec les copains. Le régime ? Oui oui, demain!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 14:11

 

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/01/10/♥-dictatrice-en-herbe-♥/

Repost 0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 14:09

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/01/09/this-moment-malise-9/

Repost 0
Published by malise - dans This moment
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 14:26

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/01/08/lecole-victorieuse-par-ko/

Repost 0
Published by malise - dans Loulou des bois
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 14:42

 

Le blog a déménagé…

 

Vous pouvez retrouver cet article en cliquant sur le lien suivant :

http://malise.net/2013/01/07/le-dieu-du-tag-a-encore-frappe/

Repost 0

Présentation

  • : Mes enfants, mon blog, ... et moi
  • Mes enfants, mon blog, ... et moi
  • : Une fenêtre sur ma vie, une porte ouverte sur mes bonheurs, un accès à mes pensées, un passage vers mes humeurs ... Bienvenue chez moi, vous êtes chez vous !
  • Contact

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Merci aux    personnes qui m'ont rendu visite depuis le 22 mars 2012.

Archives

Le blog a déménagé

Ce blog n'est plus mis-à-jour depuis le 07 janvier 2014.

Pour connaître la suite de nos aventures, rendez-vous ici :

http://malise.net

Pour me suivre ...

Suivez-moi sur Hellocoton

http://1.bp.blogspot.com/-Et-LOTl6kGM/T_bMWoVqx4I/AAAAAAAAAQ8/IXHLA99IwiY/s170/fb.png
http://fr.locita.com/wp-content/uploads/2013/03/instagram-application-mobile-photo4.jpg

Le swap du nain : j'en suis!

 

Saturnain

Parfois je suis là, aussi :

macaron-redactrices-turquoise-300px

macaron (2)