Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 13:37

 

http://funkygiraffe.fr/skins/funkygiraffe_mk2/styleImages/logo/funkygiraffebibs.png

 

 

Funkygiraffe ...

 

Si vous êtes Mamans de tous petits, que vous vous baladez régulièrement sur les blogs et les réseaux sociaux, et que vous êtes accros aux petites choses toutes mignonnes, vous ne pouvez pas être passées à côté de leurs fameux bandanas bavoirs :

 

Bandanas bavoirs

Ceci n'est qu'un minuscule échantillon de toute la gamme qui existe ...

Est-ce que ce n'est pas mega over cute ???

 

Donc bien évidemment je connaissais moi aussi, mais je m'étais toujours dit que mes enfants étaient trop grands maintenant pour porter ce genre d'accessoires, et n'avais jamais eu la curiosité d'aller faire un tour sur la boutique.

 

Aussi, quand Funkygiraffe m'a contactée, mon premier réflexe a été de répondre que je ne pouvais pas être concernée étant donné l'âge des loulous. Mais j'ai quand même cliqué sur le petit lien qui conduisait à leur site, et là je suis allée de surprises en surprises.

 

- Déjà, j'ai adoré leur logo que j'ai d'ailleurs mis tout en haut de l'article tellement je le trouve trop chou.

 

- Ensuite, j'ai découvert qu'il s'agit d'une entreprise éco-responsable, et si vous me lisez régulièrement vous savez que ce genre d'engagement est loin de me laisser indifférente.

En effet, et là je vous fais un petit copié-collé de leur présentation, "les marchandises sont conditionnées dans des emballages en plastique biodégradable Biothene™. Les matières premières, chutes de tissus et cartons utilisés sont triés, recyclés et réutilisés de manière à réduire au minimum l’empreinte carbone de la chaîne de production. Nous avons opté pour un procédé d'impression textile écologique : nos impressions sont réalisées exclusivement à partir d'encre à l'eau. Nous n'utilisons aucun solvant ni produit nocif d'origine pétrochimique."

La classe hein?

 

- Ensuite encore, j'ai réalisé que les prix sont vraiment tous minis tous riquiquis, et dégressifs par dessus le marché.

Par exemple, 1 bavoir coûte 5 €, 2 bavoirs 6,50 €, 3 bavoirs 9 € etc.

 

- And last but not least (oui, je mets un peu d'anglais, l'entreprise est implantée à Londres, on ne sait jamais ils pourraient me proposer un job! ), je me suis rendue compte qu'il existe une gamme de produits beaucoup plus importante que ce que j'avais pu imaginer, et surtout, surtout, que beaucoup d'articles peuvent convenir à de grands enfants.

 

J'ai ainsi repéré des chaussons :

http://funkygiraffe.fr/images/uploads/MSF0023.jpg8,50 €, franchement ...

 

Puis des robes :

http://funkygiraffe.fr/images/uploads/FGB4005.jpg

9 €, youhou!!!

 

Et finalement j'ai craqué sur ça :

 

Loulou-Funkygiraffe.jpg

 

Et ça :

 

Loulette-Funkygiraffe.jpg

Ils sont pas super choupis mes modèles ???

 

9 € le tee-shirt manches longues (16 € les 2, etc.), 100% coton, hyper doux, hypoallergénique, original à souhait ... que demander de plus ?

 

Par contre, attention attention : ça taille très très grand : j'ai pris du 24/36 mois pour Loulette qui porte du 3 ans, du 36/48 mois pour Loulou qui porte du 4/5 ans, et je ne pense pas qu'ils pourront les mettre avant l'année prochaine ...

 

Sincèrement, une très jolie découverte que je recommande chaudement.

 

Merci Funkygiraffe, merci beaucoup!!!

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

badge mapage hellocoton 125x25 white

Repost 0
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 14:54

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/10/24/de-lessentiel/

Repost 0
Published by malise - dans Vis ma vie
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 14:10

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/10/16/this-moment-malise-44/

Repost 0
Published by malise - dans This moment
commenter cet article
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 14:48

 

Le harcèlement à l'école.

 

C'est un sujet qui revient régulièrement dans les médias, surtout quand cela fini mal. Je me souviens avoir lu beaucoup d'articles à ce propos, notamment suite à la diffusion d'un documentaire dans  "Zone Interdite" sur M6. J'avais été choquée de voir à quel point les jeunes gens harcelés s'installaient dans un mal-être, persuadés que tout était de leur faute, sans réussir à en parler à leur entourage. A quel point ils dépérissaient, s'enfonçaient dans la dépression, n'avaient plus goût à la vie. Parce qu'ils étaient devenus les victimes d'un ou plusieurs individus qui avaient décidé de les prendre pour cibles, de se moquer d'eux, de les racketter, de les molester.

 

Si j'utilise le terme "jeunes gens", c'est volontairement. Dans mon esprit, le harcèlement à l'école ne pouvait concerner que des enfants d'un certain âge, et non pas des tous petits qui découvrent la vie en collectivité, qui ignorent encore ce qui est bien et ce qui est mal, et qui cherchent avant tout à avoir le plus de copains possibles pour s'amuser.

 

Je me trompais lourdement.

 

Tout a commencé il y a une quinzaine de jours.

 

Je trouvais que Loulou parlait de plus en plus mal, et utilisait des expressions qu'il n'avait en aucun cas pu entendre chez nous. Je m'attendais bien à ce qu'il ramène quelques gros mots de l'école. Non pas qu'il n'en ai jamais entendu chez nous, nous ne vivons pas chez Nadine de Rothschild (que j'admire profondément)(nan, je déconne!), mais jusque là il les répétait rarement dans la mesure où nous nous excusons systématiquement quand un "merde" ou un "putain" nous échappe, et que nous lui expliquons à quel point c'est vilain de les dire ("Fais ce que je dis et non ce que je fais", telle est notre devise! ).

 

J'ai commencé à tiquer, donc, quand je l'ai entendu me répondre des choses telles que "Je m'en fous de toi", "Fous le camp", "Fous-moi la paix", "Tu me gonfles" (et son copain "Tu me fais chier"), "Dégage!", j'en passe et des meilleures, je n'ai pas pensé à dresser la liste. 

 

Un soir où il me disait "Casse-toi de là" alors que j'étais en train de le coucher, je lui demandé qui parlait de cette manière à l'école. Il m'a répondu que c'était son copain M* (il faut savoir que pour Loulou tous les enfants qu'il croise sont ses copains), et qu'il disait ça à la maîtresse ...

Ok, ahem, "Donc il y a un petit garçon dans ta classe qui dit des choses comme ça à ta maîtresse ? Et qu'est-ce qu'elle dit ta maîtresse quand il lui parle comme ça ?"

"Elle lui dit qu'il n'a pas le droit, que c'est pas bien. Et elle le met au coin, mais lui il lui dit qu'il s'en fout!".

 

Bien bien bien, le décor était planté. Je me souviens m'être dit que cela devait être très difficile pour une maîtresse de gérer un petit garçon de 4 ans qui réagissait comme cela, et de l'avoir plaint. Le petit garçon. Parce que oui, j'ai pensé que s'il disait ce genre de phrases, c'est qu'il devait certainement les entendre souvent. Peut-être même chez lui ...

 

Bref, j'ai expliqué à Loulou qu'il ne fallait pas répéter ces mots-là, ni à sa maîtresse ni à personne d'autre d'ailleurs, parce qu'ils étaient insultants (j'ai expliqué aussi, oui). J'ai du le reprendre quelques fois, mais pas tant que ça finalement, alors je ne me suis pas trop posé de questions.

 

Pourtant, le fameux M* revenait régulièrement dans ses récits quotidiens. Et systématiquement de façon négative. Il était puni presque chaque jour pour avoir répondu ou ne pas avoir obéi, était exclu tout aussi souvent de la cantine parce qu'il y avait fait n'importe quoi.

 

Loulou en parlait toujours comme de "son copain".

 

Pour moi, Loulou était super content d'aller à l'école. Je vous le disais encore hier justement.

Il y avait bien ce souci de slips souillés, jour après jour, mais Loulou nous avait expliqué qu'il n'osait pas le dire à la maîtresse, parce que l'envie d'aller aux toilettes le prenait souvent au moment où la maîtresse avait dit qu'il fallait être sage et écouter.

Il y avait bien cette nuit de la semaine dernière où il avait fait un cauchemar et avait hurlé "Non non non!".

 

Nous n'avions rien vu.

 

Hier, c'est son Papa qui est allé le chercher. Dès qu'il l'a vu, il s'est précipité dans ses bras en pleurant, et en lui disant que M* lui avait dit qu'il voulait qu'il soit mort. Loulou sait bien ce que signifie la mort. Nous le lui avons expliqué pour ma Maman, et pour la compagne de mon Père qui est décédée l'an dernier. Il lui a dit qu'il lui disait ça tout le temps, et qu'il l'empêchait de jouer comme il voulait dans la cour. Qu'il lui parlait toujours mal. Et qu'il ne voulait plus aller à l'école, parce M* était méchant avec lui.

 

Mon Amoureux en a tout de suite parlé à la Dame de la garderie. M* n'est en réalité pas dans la classe de Loulou. C'est un garçon beaucoup plus grand, qui doit avoir 8 ou 9 ans. Un enfant difficile, caractériel, que les enseignants et le personnel scolaire ne savent pas comment gérer. Hier justement, il était puni dans la garderie, parce qu'il avait fait tout un scandale parce qu'il refusait que Loulou aille jouer dans la cour comme il en avait envie. La Dame de la garderie a demandé à mon Amoureux d'aller parler à ce garçon, ce qu'il a fait. Je ne sais plus ce qu'il lui a dit précisément, à part qu'il devait immédiatement cesser de s'en prendre à un enfant beaucoup plus petit que lui, et qu'il devait le laisser tranquille.

 

Loulou n'a pas arrêté d'en parler de la soirée. Je suis remontée 2 fois le voir après son coucher parce qu'il avait peur de s'endormir, parce que ça voulait dire qu'on allait être le matin et qu'il devrait aller à l'école. Je pourrais vous dire qu'il exagérait sûrement, que ce n'était qu'une excuse de plus pour ne pas dormir.

Sauf que ce matin quand il est venu me voir il m'a dit qu'il avait fait pipi dans son lit. Pour la 1ère fois depuis qu'il est propre la nuit.

 

Son Papa en a discuté avec toutes les institutrices ce matin. Elles ont été choquées qu'un garçon, même plus grand, ait pu tenir de tels propos, et ont bien vu que Loulou était secoué. Sa maîtresse a dit qu'elle allait en reparler avec lui, pour qu'il sente qu'il n'est pas abandonné et que tous les adultes sont au courant.

 

Nous en sommes là. J'ai très envie que ce soir arrive, pour savoir comment s'est passée la journée. Ce n'est pas moi qui vais aller le récupérer à la garderie, mais j'aurais bien aimé. Pour qu'il me montre son harceleur en herbe, et que je puisse lui dire en face tout le "bien" que je pense de lui. Parce qu'il est hors de question qu'il sévisse impunément, et qu'il puisse s'en prendre à d'autres, plus faibles et plus innocents que lui.

 

Et vous dites-moi, est-ce que vous avez déjà été confrontées à ce genre de manipulateurs avec vos enfants ? Comment avez-vous réagi ?

 

Moi je me sens très Mère Louve tout d'un coup. J'ai comme une envie de mordre. Je vais essayer de me retenir, mais il parait que la chair fraîche est tellement meilleure!

 

http://www.peep.asso.fr/upload/article/Ectac.Education-Harcelement-a-l-ecole.03.jpg

J'ai trouvé beaucoup d'images sur le net pour illustrer ce billet.

Beaucoup trop à vrai dire, certaines m'ont fait monter les larmes aux yeux.

Alors voilà, ce n'est sans doute pas la plus représentative,

mais elle a au moins le mérite de faire sourire.

Si tant est qu'on le puisse à propos d'un tel sujet ...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

badge mapage hellocoton 125x25 white

Repost 0
Published by malise - dans Etre une Maman
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 14:35

 

On dit souvent que le bonheur de vivre avec des enfants fait oublier les mauvais moments. C'est très vrai, et heureusement d'ailleurs parce que je me demande bien où nous en serions si ce n'était pas le cas. Mais parfois, il y a certains moments qui sont tellement difficiles qu'ils en font oublier tous les bons. La nuit dernière était de ceux-là. Pas si différente des autres en somme, en tout cas pas réellement plus dure que celle de dimanche dernier, ou du vendredi d'avant, ou de celles de notre retour de Punta Cana en juin, ou ... Mais je ne sais pas pourquoi, celle-ci particulièrement fait que je vois tout en noir aujourd'hui. Peut-être (sans doute) parce que je n'ai eu le droit de fermer les yeux de façon durable qu'à partir de 4h00 (je me lève à 6h40, youpi!). Peut-être (sûrement) parce que pour la première fois de ma très longue expérience de nuits pourries j'ai hurlé sur ma fille comme je ne l'avais encore jamais fait, et que c'est en définitive ce qui m'a fait le plus de mal. Et peut-être (last but not least) parce que je ne vois pas comment mettre fin à cette spirale infernale avant que je n'y laisse définitivement des plumes ...

 

Bref, vous l'aurez compris, le moral n'est pas très haut aujourd'hui, mais je vais quand même essayer de vous parler de la semaine dernière, qui n'était pas si mauvaise que ça ...

 

Lundi :

A la sortie de la crèche, Loulette a voulu me montrer les photos de tous ses petits copains, et je me suis rendue compte qu'elle connait tous leurs prénoms, ainsi que ceux des dames qui s'occupent d'elle. Je ne sais pas pourquoi, ça m'a surprise et ravie, elle s'est vraiment bien intégrée.

 

Mardi :

Penser à moi, et commander les superbes bottes dont j'ai envie depuis très longtemps. Bon au final elles ne me vont pas, j'ai des mollets de poule, mais j'ai bien aimé ce sentiment grisant de faire une grosse folie!

 

Mercredi :

Retrouver super-Mamie. Oui, j'adore vraiment ma Belle-Mère!

Passer une journée sans aller sur mon blog, et sans me connecter nulle part. Ne penser qu'à mes enfants, faire de grosses parties de chatouilles, et profiter d'eux comme je ne le fais pas assez souvent.

Faire un bilan très positif chez "la Dame". Sans que j'en ai pris conscience à la maison, j'ai réalisé en lui en parlant à quel point nos relations se sont améliorées avec Loulou, qui fait beaucoup d'efforts ces derniers temps pour ne pas se mettre en colère, et obéir pour me faire plaisir.

 

Jeudi :

Déjeuner avec une collègue, je ne le fais pas très souvent. Et grâce à elle, récupérer un radiateur qui me sauve la vie depuis.

Décider de m'accorder une journée rien qu'à moi en novembre. Pas de boulot, pas d'enfants ... Au mieux, ce sera shopping-ciné. Au pire, ce sera dodo toute la journée ...

 

Vendredi :

Attendre patiemment 15 bonnes minutes que Loulou accepte de partir de la garderie, tant il s'amusait avec tous ses copains. Non seulement je suis restée zen, mais en plus ça m'a fait vraiment plaisir de le voir aussi content d'être à l'école.

Rentrer à la maison et trouver un beau bouquet de fleurs. ♥

 

Samedi :

Grosse journée, qui a commencé par une virée dans Lyon avec ma Loulette. A la Fnac, elle s'est éclatée avec une tablette tactile, et j'ai ainsi découvert qu'elle connait très bien les couleurs même si elle veut nous faire croire le contraire.

Ensuite nous avons retrouvé Loulou et mon Amoureux, et nous sommes allés au restaurant (je tairai pudiquement cet épisode douloureux). Après le départ de leur Papa, nous avons pris le métro tous les 3 (l'éclate totale le métro sans conducteur!) avant d'aller chez mon Père retrouver mon frère et sa petite famille.

 

Dimanche :

Penser les occuper un peu et prendre l'air en allant faire des courses le matin, et perdre 2 kgs tellement ça m'a stressée (je tairai pudiquement cet épisode douloureux)(aussi)(pffff). Mais bon, je vois le bon côté des choses hein : régime express!

Passer la journée à regarder les Télétubbies jouer aux gommettes, et aux voitures, et au train, et à ranger, si si si.

Passer un petit moment à discuter avec une super Poulette, parce que ça fait tellement du bien de dire ce qui ne va pas (et ce qui va aussi, bien sûr).

 

Voilà, ce n'est déjà pas si mal pas vrai ?

 

Allez, hauts les coeurs les coupines, à la fin de la semaine ce sont les vacances, et la semaine prochaine sera en partie "kids-free", youhouhou!!!!!

 

Mes-petits-bonheurs-de-la-semaine-6.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

badge mapage hellocoton 125x25 white

Repost 0
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 10:14

 

Le blog a déménagé.

 

Vous pouvez désormais retrouver cet article à l'adresse suivante :

http://malise.net/2013/10/11/chipie/

Repost 0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 14:04

 

Loulette ne dort pas. Enfin si, elle dort, et même plutôt très bien. Le problème est qu'elle se réveille. Parfois peu, parfois beaucoup, et parfois ... pas du tout. Elle sait donc faire ses nuits, ouf, il faut dire qu'elle a plus de 2 ans quand même Madame, il serait temps!

 

Donc Loulette dort, mais se réveille, pour des raisons diverses et variées. Le passage au lit de grande que nous imaginions bénéfique se révèle en réalité difficile, mais de toute manière je ne suis pas sûre que la laisser dans son lit de bébé aurait donné un résultat différent.

Elle n'aime vraisemblablement pas sa couette, donc elle se découvre, donc elle a froid, donc elle se réveille et elle pleure. Ou alors, lubie du moment, elle veut jouer. Ou elle a faim.

 

Bref, tout autant d'excuses que je lui trouve, parce que la vérité vraie est la suivante : elle se réveille, et plutôt que de chercher à se rendormir toute seule comme elle sait très bien le faire, elle préfère m'appeler et se rendormir dans mes bras. Parce que oui, figurez-vous que je vais la voir quand elle m'appelle. Et même pire, hérésie suprême, je la sors de son lit, la prends tout contre moi dans son fauteuil, et je la berce.

 

Je sais, c'est mal. J'ai honte, très honte. Et puis surtout j'en ai vraiment assez d'être réveillée nuit après nuit, généralement au milieu de mon sommeil le plus profond, de devoir m'en extirper péniblement, de m'habiller, de monter, puis de retourner me coucher, et de ne pas réussir à me rendormir parce que je guette tous les bruits le coeur battant en pensant que c'est elle qui me rappelle.

 

C'est FORCEMENT de ma faute pas vrai ? Je n'ai pas réussi à couper le cordon.

 

Nous avons tout essayé ou presque pour changer les choses. Les mots de la pédiatre, qui ont fait leur effet un bon mois cet été, ont été oubliés depuis longtemps. Chaque soir, comme un mantra, je lui répète que je l'aime et que je ne suis pas loin, qu'elle ne doit pas avoir peur de dormir, que je serai là pour elle le lendemain matin. Que si elle se réveille, elle ne doit pas nous appeler, mais faire un gros câlin à son chien et se rendormir toute seule. Mais cela ne marche plus.

 

Son Papa monte la voir aussi souvent que moi. Il ne dit rien, pour qu'elle ne sache pas que c'est lui, et lui caresse la tête.

Mais la bête est finaude, et après s'être laissée avoir plusieurs fois, elle caresse désormais systématiquement la joue de celui (ou celle) qui s'approche d'elle. Et si elle découvre que c'est son Père, c'est le drame ...

 

La nuit dernière, il a encore essayé de monter la voir à ma place. Il m'a dit de ne pas y aller, il a raison, elle le fait pour me voir moi. Mais elle s'est mise dans un tel état que je n'ai pas pu ne pas me lever, et il lui a fallu près de 10 minutes pour calmer ses sanglots.

 

Ma fille se réveille pour me voir, je suis une mauvaise Mère.

 

...

 

Quand mes enfants étaient nourrissons, je les ai allaités. Cette décision n'allait pas de soit pour moi, je n'ai jamais trouvé l'allaitement naturel, comme beaucoup le disent. Ça a été très difficile, j'ai très souvent failli baisser les bras, mais je ne l'ai jamais fait grâce au soutien de leur Papa. Malgré toutes les compétences que j'ai recherchées pour me venir en aide, malgré tous les spécialistes que j'ai pu appeler au secours, ce n'est qu'en écoutant mes enfants que j'ai réussi à allaiter aussi longtemps que cela nous a convenu. Tous les discours que l'on m'a tenu étaient contradictoires, parfois moralisateurs, souvent déstabilisants. Je n'avais pas assez de lait, mes enfants ne tétaient pas correctement, ce n'était pas à eux de faire la loi ou alors je ne tenais pas compte de leurs rythmes. Stimulez votre lactation, complétez avec un biberon, donnez leur des céréales, passez immédiatement au biberon ...

 

J'ai choisi d'allaiter, ce n'était pas toujours à la demande parce que je faisais surtout comme je pouvais, j'ai parfois complété avec un biberon, j'en ai sevré un volontairement, l'autre parce que je n'avais pas le choix.

 

J'ai suivi mon instinct et non les bonnes pratiques. Je suis une mauvaise Mère.

 

...

 

Loulou est un petit garçon très intelligent, et très sensible. Ce ne sont pas mes mots, ce sont ceux de sa pédopsychiatre, "la Dame" avec laquelle il discute sans que je sois présente.

Il n'a pas de difficultés, il est même plutôt très à l'aise dans ses baskets. La preuve en est la facilité avec laquelle il s'est intégré dans sa nouvelle école. Il s'est fait de nouveaux copains, il se passionne pour le dessin et pour l'écriture. Il progresse remarquablement. Il n'a aucune "séquelle" de l'arrivée de sa soeur, leurs relations sont seines et on ne peut plus normales étant donné leurs âges rapprochés.

 

Le problème vient de nous, voyez-vous. Loulou fait des crises, parce que nous ne savons pas réagir correctement à ses emportements. Nous travaillons, nous sommes réveillés chaque nuit depuis des lustres, nous avons l'audace de vouloir vivre notre vie d'adulte en ayant des activités personnelles sans nos enfants, nous sommes fatigués. Et malgré toute notre bonne volonté, nous n'arrivons pas toujours à être à l'écoute.

 

Nous ne parvenons pas à éduquer nos enfants de manière bienveillante tout le temps, nous ne sommes pas de bons parents.

 

...

 

Vous trouvez que j'exagère pas vrai ? Pas tant que ça.

 

J'ai lu beaucoup de billets de blogs ces derniers temps qui donnent des exemples de ces jugements à l'emporte pièce. Des commentaires aussi, essentiellement sur Facebook.

 

Vous ne pouvez pas savoir à quel point tout cela me lasse.

 

Je me demande de plus en plus souvent comment j'aurais évolué en tant que Maman si je ne lisais pas autant de blogs, et si je n'avais pas ouvert le mien. Je vois bien à quel point j'ai changé depuis un an, et la toile n'y est bien sûr pas étrangère. Mais notre réflexion en tant que parents ne nous est dictée par rien d'autre que notre volonté de rendre nos enfants épanouis. Si nous lisons, si nous avons entrepris des thérapies, si nous cherchons à nous améliorer, c'est avant tout pour eux, pour nous, et non pas pour entrer dans des cases.

 

J'ai envie de faire plaisir à mes enfants. J'adore leur faire de petits cadeaux lorsque c'est possible. J'aime voir leurs yeux briller si je fais un beau gâteau. J'ai envie de leur coudre des déguisements, de leur confectionner de jolis vêtements. Je les écoute, je discute beaucoup avec eux. J'essaie d'être présente pour les éveiller, de jouer avec eux, de partager des moments. Je suis très tactile, je ne peux pas m'empêcher de les serrer fort tout le temps, de les bisouiller, de les caresser. Je ne les frappe pas.

 

Alors je suis une Mère parfaite ? Et eux sont des enfants rois ?

 

Laissez moi vous dire ... Je ne suis pas une Mère parfaite. Je ne suis pas non plus une mauvaise Mère. Je suis simplement leur Maman à eux.

Je fais de mon mieux, comme je le peux, pour concilier mes besoins avec les leurs, et malheureusement je n'y parviens pas toujours. Je fais des efforts parce que j'en ai besoin, sans doute bien plus qu'eux d'ailleurs. Je n'ai pas envie d'écouter des discours basés sur des théories bien commodes. Je me fous des débats stériles, je ne comprendrai de toute manière jamais les querelles des bien-pensants.

 

A vous, qui doutez parfois, tout comme je doute aussi, je voudrais dire ceci : vous n'êtes ni moins bien ni mieux que les autres, mais vous êtes certainement ce qu'il y a de mieux pour vos enfants. Ne cherchez pas plus loin.

 

P.S. : Je ne prends jamais part aux débats parce que je suis bien placée pour savoir que chaque histoire est différente, que ce qui peut marcher pour l'un ne marchera pas avec l'autre, et surtout, surtout, qu'il n'y a pas qu'une seule vérité, à savoir la mienne. Chercher à avoir raison à tout prix et ne jamais se remettre en question est pour moi le pire exemple de la bêtise humaine.

 

P.S.2 : J'avais cet article sur le coeur depuis pas mal de temps déjà. Je crois que je traîne trop sur Facebook, et que ce n'est pas compatible avec mon côté naïf qui s'obstine à penser que "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil!".

 

P.S.3 : Heureusement, beaucoup prennent tout cela avec humour, au point de créer un rendez-vous que je suis avec plaisir chaque vendredi. Ce sont les chroniques des "Bad Mothers" lancées par Rock'N Mom et Petit Diable, relayées par beaucoup d'autres, et qui sont so ... véridiques!

 

P.S.3 : Mais quand même, et je m'arrêterai là, j'ai lu des commentaires suite au billet poignant de Ginie sur le site parolesdemamans.com qui m'ont fait me hérisser le poil. Parce que oui, saviez-vous que l'on fait de nos enfants des enfants rois si l'on choisit de ne pas les éduquer en les frappant ? Non, hélas, je n'invente rien ...

 

P.S.4 : De toute manière, je n'ai rien à dire, je ne suis qu'une parfaite mauvaise Mère un jour, et une mauvaise parfaite Mère le lendemain!

 

http://evolution-femme-pub.e-monsite.com/medias/album/images/famille-annees-60-alld-7co3m.jpg

Oui, je sais, ce que je vais vous apprendre va vous

faire un choc, mais il fallait que je vous le dise :

nous sommes au 21ème siècle!!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

badge mapage hellocoton 125x25 white

Repost 0
Published by malise - dans Etre une Maman
commenter cet article
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 15:00

 

Le blog a déménagé…

 

Vous pouvez retrouver cet article en cliquant sur le lien suivant :

http://malise.net/2013/10/08/tags-en-serie/

Repost 0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 14:41

 

Encore une semaine passée à toute vitesse, les jours défilent et du coup j'ai eu peu de mal à en tirer un bilan. Malgré tout, cela peut paraître un peu fou mais je trouve que le regard que je porte sur les choses ou sur les évènements a changé depuis que j'ai commencé à mettre en avant ici les jolis moments du quotidien. Parfois, il ne se passe rien de particulier, mais je prends le temps de me poser un instant, et j'en profite pour relativiser et voir la vie en rose ...

 

Lundi :

Un bon exemple de ce que je viens de vous dire. Une journée difficile après une nuit fatigante, commencée par la chute de Loulette de notre lit. Une journée qui n'en finissait pas. Et pourtant, en allant récupérer les enfants le soir, je me suis trompée de chemin, ce qui m'a permis d'admirer les beaux panoramas de notre chez nous. Depuis que nous habitons là, je redécouvre le ciel ...

 

Mardi :

Fêter l'anniversaire de mon Amoureux en tête-à-tête, sans que nous ayons à remonter voir Loulou 25 fois comme chaque soir.

 

Mercredi :

Une journée faite d'imprévus, avec un déjeuner improvisé sur la terrasse en bonne compagnie, et une gentille petite fille invitée pour la 1ère fois pour tenir compagnie à mon Loulou.

 

Jeudi :

Quand je récupère Loulette à la crèche le soir, j'essaie de la voir par la baie vitrée avant qu'elle ne s'aperçoive de notre présence. C'est un petit moment que j'aime beaucoup, regarder ma fille évoluer dans son environnement de la journée. Et ce soir là, quand je l'ai aperçue en train de faire un gros câlin à une puer, je me suis dit que nous avions vraiment fait le bon choix! ♥

 

Vendredi :

M'occuper seule des enfants le soir, ce que je redoute en général, la fatigue est grande à la fin de la semaine. Et pourtant, une fois n'est pas coutume, les loulous ont été adorables. Une soirée sans cris, sans pleurs, sans rappels à rallonge, et avec en prime un compliment via Facebook par une blogueuse talentueuse, qui m'a énormément touché (et qui en a entraîné d'autres, piouf, je touchais plus terre! ).

 

Samedi :

Aller chercher ma nouvelle voiture, et nous amuser à nous doubler sur l'autoroute avec mon Amoureux, pour que les enfants puissent me voir.

Cuisiner une bonne partie de l'après-midi pour recevoir de très chers amis, et profiter d'une soirée parfaite.

 

Dimanche :

Faire une sieste de 2 heures 1/2, et me réveiller avant les enfants.

Cuisiner, encore, de bonnes petites choses juste pour le plaisir de les voir dévorer.

 

Vous voyez, rien de bien extraordinaire ... Mais le simple fait de me dire qu'il y a eu ces petits moments, au milieu de tous les autres souvent plus difficiles, me suffit à les rendre encore plus précieux.

 

J'espère que vous aussi vous avez la chance d'avoir ce genre de petits bonheurs tous simples. Je vous souhaite une bien belle semaine.

 

Mes-petits-bonheurs-5.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

badge mapage hellocoton 125x25 white

Repost 0
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 16:45

 

Le blog a déménagé...

 

Vous pouvez retrouver cet article en cliquant sur le lien suivant :

http://malise.net/2013/10/06/la-reforme-du-conge-parental-2013-exprimez-vous/

Repost 0

Présentation

  • : Mes enfants, mon blog, ... et moi
  • Mes enfants, mon blog, ... et moi
  • : Une fenêtre sur ma vie, une porte ouverte sur mes bonheurs, un accès à mes pensées, un passage vers mes humeurs ... Bienvenue chez moi, vous êtes chez vous !
  • Contact

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Merci aux    personnes qui m'ont rendu visite depuis le 22 mars 2012.

Archives

Le blog a déménagé

Ce blog n'est plus mis-à-jour depuis le 07 janvier 2014.

Pour connaître la suite de nos aventures, rendez-vous ici :

http://malise.net

Pour me suivre ...

Suivez-moi sur Hellocoton

http://1.bp.blogspot.com/-Et-LOTl6kGM/T_bMWoVqx4I/AAAAAAAAAQ8/IXHLA99IwiY/s170/fb.png
http://fr.locita.com/wp-content/uploads/2013/03/instagram-application-mobile-photo4.jpg

Le swap du nain : j'en suis!

 

Saturnain

Parfois je suis là, aussi :

macaron-redactrices-turquoise-300px

macaron (2)