Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 13:37

 

http://funkygiraffe.fr/skins/funkygiraffe_mk2/styleImages/logo/funkygiraffebibs.png

 

 

Funkygiraffe ...

 

Si vous êtes Mamans de tous petits, que vous vous baladez régulièrement sur les blogs et les réseaux sociaux, et que vous êtes accros aux petites choses toutes mignonnes, vous ne pouvez pas être passées à côté de leurs fameux bandanas bavoirs :

 

Bandanas bavoirs

Ceci n'est qu'un minuscule échantillon de toute la gamme qui existe ...

Est-ce que ce n'est pas mega over cute ???

 

Donc bien évidemment je connaissais moi aussi, mais je m'étais toujours dit que mes enfants étaient trop grands maintenant pour porter ce genre d'accessoires, et n'avais jamais eu la curiosité d'aller faire un tour sur la boutique.

 

Aussi, quand Funkygiraffe m'a contactée, mon premier réflexe a été de répondre que je ne pouvais pas être concernée étant donné l'âge des loulous. Mais j'ai quand même cliqué sur le petit lien qui conduisait à leur site, et là je suis allée de surprises en surprises.

 

- Déjà, j'ai adoré leur logo que j'ai d'ailleurs mis tout en haut de l'article tellement je le trouve trop chou.

 

- Ensuite, j'ai découvert qu'il s'agit d'une entreprise éco-responsable, et si vous me lisez régulièrement vous savez que ce genre d'engagement est loin de me laisser indifférente.

En effet, et là je vous fais un petit copié-collé de leur présentation, "les marchandises sont conditionnées dans des emballages en plastique biodégradable Biothene™. Les matières premières, chutes de tissus et cartons utilisés sont triés, recyclés et réutilisés de manière à réduire au minimum l’empreinte carbone de la chaîne de production. Nous avons opté pour un procédé d'impression textile écologique : nos impressions sont réalisées exclusivement à partir d'encre à l'eau. Nous n'utilisons aucun solvant ni produit nocif d'origine pétrochimique."

La classe hein?

 

- Ensuite encore, j'ai réalisé que les prix sont vraiment tous minis tous riquiquis, et dégressifs par dessus le marché.

Par exemple, 1 bavoir coûte 5 €, 2 bavoirs 6,50 €, 3 bavoirs 9 € etc.

 

- And last but not least (oui, je mets un peu d'anglais, l'entreprise est implantée à Londres, on ne sait jamais ils pourraient me proposer un job! ), je me suis rendue compte qu'il existe une gamme de produits beaucoup plus importante que ce que j'avais pu imaginer, et surtout, surtout, que beaucoup d'articles peuvent convenir à de grands enfants.

 

J'ai ainsi repéré des chaussons :

http://funkygiraffe.fr/images/uploads/MSF0023.jpg8,50 €, franchement ...

 

Puis des robes :

http://funkygiraffe.fr/images/uploads/FGB4005.jpg

9 €, youhou!!!

 

Et finalement j'ai craqué sur ça :

 

Loulou-Funkygiraffe.jpg

 

Et ça :

 

Loulette-Funkygiraffe.jpg

Ils sont pas super choupis mes modèles ???

 

9 € le tee-shirt manches longues (16 € les 2, etc.), 100% coton, hyper doux, hypoallergénique, original à souhait ... que demander de plus ?

 

Par contre, attention attention : ça taille très très grand : j'ai pris du 24/36 mois pour Loulette qui porte du 3 ans, du 36/48 mois pour Loulou qui porte du 4/5 ans, et je ne pense pas qu'ils pourront les mettre avant l'année prochaine ...

 

Sincèrement, une très jolie découverte que je recommande chaudement.

 

Merci Funkygiraffe, merci beaucoup!!!

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

badge mapage hellocoton 125x25 white

Repost 0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 14:46

Quand on est enceinte, on entend de partout que les doudous sont très importants pour les bébés. Alors, pour bien faire les choses, on leur choisi une petite peluche toute mimie (ooooh, regarde celle-là comme elle est jolie! Et celle-là! Et celle-là!), bref, on leur choisi plusieurs peluches toutes mimies, et on les place avec amour dans le petit lit de notre mini adoré ... qui ne les regarde même pas.

 

Alors on se dit que c'est bien du n'importe quoi, et doudou se retrouve à la place du figurant qu'on regarde à peine et qui est juste bon à encombrer notre salon.

 

Et puis un jour, alors qu'on se souvenait à peine de son existence, on se rend compte que le doudou transparent est devenu un objet de transition pour que bébé se sente bien loin de nos bras, voire notre meilleur allié pour un sommeil sans faille.

 

C'est à ce moment que se pose LA grande question que nous nous sommes sans doute toutes posée un jour : mais qu'allons nous faire si par malheur nous perdons Doudou ?

 

Pour Loulou, j'avoue que ça a été panique à bord. Parce que le doudou chéri, nous l'avions trouvé dans un magasin loin de chez nous, quand bébé était à peine une petite crevette dans mon ventre dont nous ignorions encore la présence.

 

Mais comme on était primipares, ignorants, et complètement en amour de notre petitou que l'on ne voulait surtout pas traumatiser à vie, nous sommes retournés au magasin en question juste pour ça. Il n'y était plus. Re-panique, appels de tous les autres magasins de le région, aucune trace d'un sosie en vue. En partant au ski, nous avons quand même fait un détour exprès à Grenoble pour farfouiller le rayon peluches, en vain ...

 

Nous avons donc croisé les doigts bien fort et mis une laisse à Doudou, pas question de le perdre!

 

Et, coup de chance, un jour que j'étais chez ma cousine je tombe nez-à-nez avec Doudou-bis, abandonné sur une commode par son grand garçon qui a bien voulu nous sauver en nous le donnant.

 

Doudou-bis était dans la place!

 

Comme Doudou faisait des allers-retours entre chez nous et chez la Nounou, nous lui avons laissé Doudou-bis, qui est devenue sans problème le Doudou de chez Nounou.

 

Loulette pour sa part a choisi son doudou chez sa Mamie. Un doudou pas vraiment beau, vert avec un bonnet rouge, mais l'amour est définitivement aveugle ...

 

Aguerris, quand nous avons vu qu'il était devenu l'Elu, nous avons demandé à Mamie d'en trouver un deuxième fissa. Elle l'avait acheté à une association, qui comme de bien entendu avait une nouvelle mascotte depuis, mais qui a quand même retrouvé un Elu-bis tout poussiéreux au fond d'un placard.

 

Nous étions définitivement à l'abri. Doudou-bis vivait sa vie chez Nounou, et l'Elu-bis vivait sa vie au fond d'un carton en attendant des jours meilleurs.

 

Mais les enfants sont fourbes, et ont l'attachement facile.

 

Très rapidement, à Doudou est venu se rajouter une peluche mi-chien, mi-renard, mi-raton laveur, mi-écureuil, une chose quoi, donnée à notre Loulou par un gentil Monsieur sur un vide-grenier dans l'Aveyron. Autant vous dire que nous nous sommes retrouvés forts dépourvus, parce que trouver son sosie à lui était une mission impossible. Nous avons donc laissé tomber notre quête, et croisé les doigts bien fort pour qu'il ne s'avère jamais de disparaître.

 

Quant à l'Elu, il a trouvé comme compagnons un éléphant musical bien mignon, mais bien musical, et un chien bien trognon mais presque aussi gros que sa propriétaire. Pratique, dans un tout petit lit! Ah oui, il y a aussi un cheval appelé Gros Dada et qui porte très bien son nom, mais qui reste à veiller au pied du lit sinon Loulette serait obligée de dormir par terre faute de place.

 

Bref, tout ce petit monde vivait en parfaite harmonie, jusqu'au jour fatidique, ou plutôt à la semaine fatidique devrais-je dire, où les éléments se sont liés contre nous.

 

Tout a commencé avec l'éléphant musical, dont la boîte à musique a rendu l'âme après un énième vol en chute libre par dessus le canapé. Loulette, pas plus perturbée que ça, s'est mise à le promener partout dans la maison, en disant "cassé doudou", et en le secouant pour bien entendre le cliquetis émis par l'amas de ferraille (?) ou de plastique (?) à l'intérieur.

 

Compte tenu de ma légendaire dextérité, et des deux doudous musicaux de son frère qui avaient connu un sort identique et dont les opérations chirurgicales s'étaient soldées par des échecs, je me suis dit qu'il valait mieux essayer de trouver une copie conforme et de croiser fort les doigts pour que ça passe.

 

Sur ce, les enfants sont partis une nuit chez leur Mamie, et les doudous compagnons, je veux dire ceux qui sont complètement et totalement indispensables pour que les loulous dorment bien correctement, ont été oubliés dans la voiture. Abandonnés à leur triste sort.

 

Je ne vous raconte pas la crise quand nous nous en sommes rendus compte le soir, bien trop tard pour retourner chez Mamie les récupérer.

 

Nous avons donc demandé à Loulou d'accepter le Doudou de chez Nounou comme copain d'une nuit. Juste une petite nuit sans Doudou et son pote la chose. Et pour Loulette, nous avons ressorti l'Elu-bis de son carton, lui avons présenté officiellement la copie conforme de l'éléphant, et ... roule ma poule, ni vu ni connu j'tembrouille! Nous qui étions persuadés qu'elle les rejetterait en bloc parce qu'ils n'avaient pas son odeur, parce qu'ils étaient tout doux et colorés (donc louches), parce que tout d'un coup l'éléphant fonctionnait de nouveau, et bien nous avions tout faux. Elle les a acceptés comme si de rien n'était. Quant au Grand, il a finalement décidé de dormir sans doudous ... Ça, c'est fait!

 

Du coup, nous avons laissé courir l'aller-retour chez leur Mamie. Les sosies ont pris le relais, et plutôt pas trop mal à vrai dire, puisque qu'au jour d'aujourd'hui nous en sommes à près d'une semaine de nuits complètes. Je répète : Loulette fait ses nuits! LOULETTE FAIT SES NUITS!!!!!!!!!!!

 

Moralité : il ne faut jamais vendre la peau du doudou avant de l'avoir égaré!

 

Voilà, les doudous officiels vont donc prolonger leurs vacances le temps qu'ils reviennent ici par leurs propres moyens, et je pense qu'on leur trouvera une jolie place au fond d'un placard en attendant un éventuel autre oubli.

 

Surtout, ne prévenez pas Brigitte Bardoudous. Elle risquerait d'alerter les médias, et je me ferais taxer de cruauté envers les doudous.

 

Moi ?!

 

Alors que la maison est un véritable refuge pour doudous de tous poils! La preuve en images :

 

Doudous

La Team des doudous,

loin d'être au grand complet ...

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

badge mapage hellocoton 125x25 white

Repost 0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 16:10

C'est encore un livre coup de coeur que je viens vous présenter aujourd'hui. Ce livre a été offert à mon fils pour Noël, et contre toute attente il profite aussi bien au "grand" de presque 4 ans qu'à la petite de presque 21 mois (mais SI, j'accepte de les voir grandir! Mais pas trop vite, hein!) :

 

Ma maison 1

 

"Devant ma maison" de Marianne Dubuc, publié chez Casterman (14,50 euros) est un très bel imagier, une sorte de conte à tiroirs qui permet au fl des pages de découvrir tout ce qu'il y a devant la maison du narrateur.

 

Ma maison 4

 

Loulou le connaît par coeur à force de le feuilleter, ce qui lui permet de le lire lui-même. Il sait d'avance ce qu'il va trouver sur la page suivante, mais ne s'en lasse par pour autant.

Quand à Loulette, il lui sert d'imagier. Elle a ses dessins préférés qu'elle réclame ou recherche en premier. Et je m'aperçois qu'elle connaît de plus en plus de mots, qu'elle arrive à répéter à force de les entendre.

 

Ma maison 2

 

Ma maison 3

 

C'était ma participation du jour à la rubrique "Chut, les enfants lisent", sur une idée de Yolina du blog devinequivientbloguer.

 

chut-les-enfants-lisent-logo-I

 

Pour retrouvez les rdv des semanes précédentes :

- "Mes petits imagiers sonores" chez Gallimard Jeunesse Musique

- " Qui m'a fait ce bisou?" de Kimiko, aux éditions L'école des Loisirs.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 09:03

Comme Coucou Maman en avait assez que les grands ne répondent jamais à ses tags, elle a décidé de donner le micro aux Loupiots, histoire de se venger un peu!

 

Loulou et Loulette ont donc patiemment attendu que je daigne leur laisser un peu l'ordi, et ils se sont lancés pour leur 1ère école des fans de  ... Coucou Maman! Sans se taper dessus à coups de clavier, svp! (ouais, faut que je surveille un peu ce qu'ils racontent, quand même!!!).

 

1- "C’est quoi ta plus grosse bêtise ?"


Loulou : moi je suis toujours très très sage. D'ailleurs, ma Mamie elle dit que je suis parfait. Je n'ai jamais fait de très grosse bêtise, cependant j'aime bien foncer avec mon vélo dans tous les murs et tous les meubles. Aussi, je jette toutes mes voitures, et c'est encore mieux quand je le fais de tout en haut des marches. Un jour aussi, j'ai fait rouler ma voiture sur l'enceinte de Papa, et il a crié très très fort. Et avant j'aimais bien m'amuser avec la porte du congélateur, parce que Maman elle le voyait pas tout de suite, et alors le congélateur il était plein de glaçons tout froids et de la neige pour m'amuser avec. Ah oui et puis une fois Maman elle a raconté que quand j'étais un très petit bébé, je lui ai fait caca dessus, mais alors de partout, même dans les cheveux et sur la figure. Mais maintenant je peux plus le faire ...

 

Loulette : pipi tata l'eau là. Paaati!

 

Loulou : là ma soeur elle dit qu'une fois quand je faisais pipi sur le wc, elle a attendu que j'ai fini et elle a mis ses mains dedans pour attraper un truc qui rend l'eau toute bleue. Et puis après elle a couru partout dans la maison, ça faisait plein de traces bleues aussi. Et sa veste et son pantalon ils étaient bleus. Et ses mains, et ses joues. Mais pas sa bouche, parce que Maman elle est arrivée juste à temps. J'ai bien rigolé, moi. Loulette aussi, elle a couru encore plus en voyant Maman, elle riait en secouant le truc qu'elle avait pris dans le wc. Ah ouais, c'était bien ce soir là!!!

 

2- "T’as le droit de regarder la télé ? c’est quoi tes Dessins animés préférés ?"

 

Loulou : avant quand on habitait dans notre ancienne maison je pouvais regarder les dessins-animés en prenant mon petit déjeuner. Mais maintenant j'ai plus le droit. Chez Mamie par contre j'ai encore le droit. Et sinon des fois je peux regarder Vroum Planet, ou Tom et Jerry, ou Cars. Mais en vrai je regarde pas trop la télé. Sinon aussi quand je suis fatigué je peux voir Trotro sur l'ordinateur, ou Sam-Sam.

 

Loulette : Bayaaa! Bayaaaa!

 

3- "Tu fais quoi pour faire craquer Maman ?"

 

Loulou : ben je fais rien en fait, mais Maman y'a plein de trucs qu'elle veut pas que je fasse et ça l'énerve quand je les fais quand même. Elle veut même pas que je mange avec mes doigts, ou que je joue avec mes voitures à table. Elle veut pas que je jette mes voitures non plus, ou que je cours partout en criant. Mais ce qu'elle aime pas du tout je crois, c'est quand je fais la course avec Loulette et que je la pousse pour rigoler. Elle crie toujours quand je fais ça, elle dit qu'elle a peur que je lui fasse mal mais je vais pas lui faire mal. Loulette, elle, elle aime trop quand je fais ça, c'est trop bien!

 

Loulette : monter apé, ah boui. Boum, bobo là! Bissou!!!

 

4- "C’est quoi ton plat et ton dessert préféré ?"

 

Loulou : des saucisses avec des pommes dauphines! Et un dessert au chocolat, mais que le midi hein, pas le soir! Ou un croque-monsieur!

 

Loulette : ah bwé, sauciiii, supèèè! Mam mam mam!!!

 

5- "Tu pleurniches pour quoi ? Et me dis pas que tu pleurniches jamais hein! sinon je te swappe!"

 

Loulou : Non mais dis-donc, je pleurniche pas moi, je m'exprime! Bon sinon Maman des fois elle dit que je suis un peu casse-bonbon le matin, je sais pas ce que ça veut dire. Et puis comme je suis un grand maintenant, je préfère crier, et jeter tout ce que je trouve, et taper, plutôt que de pleurer. Et autrement c'est quoi wapper ???

 

Loulette : à boi! à boi! Non, pas Loulou, à boi!!!

 

Loulou : Loulette elle pleure toujours quand je suis à côté d'elle, comme ça Maman elle croit que je l'embête et du coup elle me gronde. C'est pas juste!

 

6- "Maman, elle passe son temps à te dire quoi ?"

 

Loulou : rhooo, tout le temps pareil. Fini ton assieeetteuh. Mange! Arrête de crier, on n'est pas sourds! (pfff, moi je sais bien qu'ils sont sourds, ils me répondent jamais quand je leur demande de venir jouer avec moi!). Doucement avec ta soeur! Sois gentil! Tu me fais un câlin ? Je t'aime fort mon Loulou!

 

Loulette : à bissou belle! Cotine!

 

7- "T’as déjà eu peur des mouches ? De quoi sinon ?"

 

Loulou : Nan moi j'ai pas peur! Enfin si avant je voulais pas m'asseoir sur l'âne et je pleurais mais après l'âne il était gentil et je pleurais parce que je voulais pas descendre.

 

Loulou : Loulette elle, elle pleure tout le temps parce qu'elle je crois qu'elle a peur tout le temps. Elle pleure quand le bonhomme dans le jeu il sort de sa cachette, et aussi quand je fais rouler mon gros tracteur qui fait plein de bruits ou ma voiture avec le volant. Et même hier ben ben ben tu sais elle a eu peur du chaaat. Et ouaiiiis!!!

 

8- "Maman est fière quand …?"

 

Loulou : je compte jusqu'à 30 sans me tromper, je dessine un bonhomme, je mange proprement, je dis bonjour et je raconte ma vie à quelq'un que je ne connais pas, je me précipite vers Loulette parce qu'elle est tombée et que je lui fais un gros bisous, je chante plein de chansons, je fais des blagues drôles, je lui fais un câlin où je le serre très très fort, je lui dis que je l'aime.

 

Loulette : à palé bien boi.

Là j'interviens un peu, j'ai le droit ?

Alors je suis fière quand je trouve qu'elle parle bien, quand elle dit les couleurs ou reconnaît un objet, quand je la découvre le soir avec des couettes et qu'elle est juste trop belle, quand elle fait des nuits complètes, quand elle mange ou se lave seule, quand ... Ok, j'arrête là!

 

9- "T’as déjà dit à Maman que c’était la plus belle ? Elle y a vraiment cru ?"

 

Loulou : non, je lui ai jamais dit, pour de vrai! Mais par contre je trouve son pantalon trop trop beau, et ses cheveux trop beaux aussi, et ses boucles d'oreille elles sont trop belles, et ses chaussures aussi ...

 

Loulette : nOn nOn nOn!!! NOOOON!

 

10- "Maman t’as déjà dit qu’un jour tu serais ostéopathe pour pouvoir lui soulager son dos ?  Elle t’a choisi quoi comme métier sinon ?"

 

Loulou : c'est quoi ostopathe ? Maman elle dit toujours que je suis un sacré comédien. Je sais pas ce que c'est, mais c'est un peu un truc comme clown il paraît. Moi sinon je veux être pompier. Parce qu'ils ont un camion tout rouge!

 

Loulette : pincesssss!

 

11- "T’as aimé jouer à Coucou Maman ?"

 

Loulou : Ben ouaiiis, c'est trop super! Allez, tu viens jouer avec moi ?

 

Loulette : ah boui, supèèè! Joue ?

 

Alors Ali, tu viens jouer avec eux maintenant, tu me dois bien ça ?!!!

 

Frère et soeur 2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 15:47

Pour ma deuxième participation à la rubrique "Chut, les enfants lisent", sur une idée de Yolina du blog devinequivientbloguer, je viens vous parler du livre chouchou de ma fille depuis quelques semaines. Elle le réclame sans cesse, et j'avoue que c'est un vrai plaisir pour moi aussi de le lire avec elle, parce que j'en profite pour lui faire tout plein de câlins ...

 

Introducing :

 

Bisou 1

 

"Qui m'a fait ce bisou?" de Kimiko, aux éditions L'école des Loisirs, est un livre parfaitement adapté aux enfants de 18 mois et plus. Nous l'avions offert à son frère qui en a été tout aussi fan à peu près au même âge, et je crois me souvenir qu'il l'a apprécié relativement longtemps.

 

Ma fille l'a repéré depuis pas mal de temps déjà, mais c'était uniquement pour s'amuser à tourner les pages. Depuis peu, on sent bien qu'elle comprend l'histoire, et qu'elle commence à la connaître puisqu'elle imite le petit Tomi lorsqu'il reçoit des bisous de ses amis : "aïe aïe aïe", "hi hi hi" ... Elle le réclame sans arrêt, le "liv bissou"!

 

Bisou 2

 

Bisou 5

 

Bisou 4

 

Un livre très joli, facile à lire, et qui donne de vrais fous-rires aux enfants quand on leur fait des bisous à la façon des personnages ...

 

chut-les-enfants-lisent-logo-I

 

Pour retrouver mon premier billet vous présentant la collection "Mes petits imagiers sonores" chez Gallimard Jeunesse Musique, c'est par ici.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 14:28

C'est une joie toute simple, à laquelle je n'avais pas pensé. Je trouvais Loulou trop petit pour s'intéresser à ce genre de choses, je me disais qu'il aurait bien le temps de s'amuser à ça plus tard. J'avais oublié, sans doute, la petite fille que j'ai été et qui aimait tellement les jeux de rôle, les costumes, piquer les vêtements de sa Maman ...

 

C'était aussi sans penser à l'école et à toutes les découvertes qu'il pourrait y faire ...

 

Le jour où j'ai lu le mot "déguisement" dans le cahier de liaison, je me suis trouvée fort dépourvue ... De déguisement, nous n'avons point à la maison, et l'idée ne m'a pas un seul instant traversé l'esprit d'aller en acheter un. C'est vrai quoi, mon bébé de presque quatre ans est bien trop petit pour s'amuser avec un déguisement!

 

Vite vite vite, nous avons appelé à la rescousse les copains équipés de trois loustics et plus prévoyants que nous, et nous nous sommes retrouvés avec un Loulou tout de bleu et de rouge vêtu, ne comprenant visiblement pas trop ce qui lui arrivait ...

 

Se déguiser, c'est bien, en comprendre l'intérêt, c'est mieux!

 

Alors nous avons dégainé notre arme ultime, à savoir ... youtube, et nous avons entrepris de donner à notre jeune novice sa première grande leçon de travestissement. Nous lui avons donc fait découvrir Spiderman et tous les super-héros, nous lui avons expliqué comment c'était trop super de s'habiller pareil qu'eux et de faire semblant d'être comme eux. Il a regardé une vidéo, puis deux, puis .... Vous vous en doutez, il ne lui a pas fallu longtemps pour devenir accro. C'était à peu près au même moment que celui où j'ai fait découvrir "Baya l'abei" à Loulette, la semaine des erreurs fatales, en quelque sorte!

 

Nous avons donc eu droit à des défilés d'homme araignée, des siestes d'homme araignée, des dodos d'homme araignée, des courses-poursuites d'homme araignée ... Il n'aurait pas pu choisir un autre nom celui-là, j'ai été obligée d'écrire quatre fois ce ... "mot" à cause de lui, beurk!

 

Puis il y a eu la fameuse journée à l'école, pour la galette des rois, où tous les enfants sont arrivés déguisés. Les filles en princesse, et les garçons en chevaliers ou en super-héros. Il y avait donc du rose, beaucoup de rose même, et pas mal de clones en bleu et rouge. Mais tous super mignons, et surtout super fiers de se promener et d'être admirés comme ça ...

 

Loulou est rentré affublé d'une jolie couronne pour compléter le déguisement, couronne qu'il n'a plus voulu lâcher non plus, et qui a fait de lui le premier super-héros couronné de toute l'histoire des Comics!

 

Déguisement 2

Oui, même les super-héros portent des pantoufles à la maison!


Déguisement 1

Spiderman et sa plus fervente admiratrice en train de regarder

Papa donner des leçons de voltige du haut de l'échelle ... Gloups!

 

Je suis une bonne Maman. Enfin, je crois. Enfin, j'essaie. Bref, quand j'ai signé le fameux mot parlant de cette journée galette, j'en ai signé un second parlant de défilé. J'ai bien vu qu'il ne s'agissait pas de la même date, mais pas une seconde je ne me suis dit que l'objectif d'un défilé était de montrer des enfants ... déguisés. 

 

C'est donc tout simplement vêtu que mon Loulou est arrivé à l'école vendredi dernier. Quand j'ai aperçu des diadèmes briller dans les cheveux des petitounes, j'ai commencé à tiquer. Légèrement. Puis j'ai vu quelques super-héros, et là j'ai compris. La honte. Challenge failed. Mon Loulou était le seul à ne pas être déguisé ...

 

Dans l'après-midi de ce vendredi, déprimée, j'écrivais que j'étais sûre d'avoir traumatisé mon fils à vie. Tout en étant bien consciente que non, je n'exagérais absolument pas!!!

 

Heureusement, super maîtresse et super Atsem étaient là, et elles ont magnifiquement rattrapé mon erreur de maman-d'un-enfant-scolarisé-débutante. Merci à elles, donc, qui ont sauvé ma propre estime de moi, qui ont évité à mon fils de devoir fuir au Brésil pour rattraper ce traumatisme, et surtout, surtout, qui lui ont fait vivre une magnifique journée.

 

Déguisement 3

Plus fier, tu peux pas ...

 

Moi, par contre, je suis allée m'en racheter une, de fierté. J'ai remercié chaleureusement la maîtresse et l'Atsem tout en glissant en douce que je n'étais absolument pas douée de mes dix doigts, et j'ai déjà commencé à prospecter les supermarchés de ma campagne pour dégoter à mon grand bonhomme le déguisement de ses rêves ... 

 

Après tout, des rêves, il n'y a pas de limite d'âge pour en avoir ...  


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 15:00

J'initie aujourd'hui une nouvelle série, sur une idée de Yolina du blog devinequivientbloguer. Certains mercredis, je viendrai ici vous montrer les lectures de mes Loulous, parce que les livres font partie de leur quotidien depuis qu'ils sont tout riquiquis! Livres d'apprentissage, livres de découverte, livres rigolos, livres d'historiettes, livres d'images, il y en a pour tous les goûts ...

 

Je commencerai donc avec l'une des séries les plus appréciée par mes enfants. C'est mon fils qui a eu le premier livre de cette série pour son premier anniversaire. Il n'a pas tardé à en devenir fan, tout comme sa soeur d'ailleurs dès qu'elle l'a découvert à son tour ...

 

Je vous laisse découvrir :

 

Lecture

 

Il s'agit de la collection "Mes petits imagiers sonores" chez Gallimard Jeunesse Musique. De très belles illustrations de Marion Billet, des sons parfaitement imités que les enfants adorent répéter.

 

La série est composée de plusieurs livres tout aussi intéressants les uns que les autres : "La nature", "la ferme", "le zoo", "la jungle", "les oiseaux", "mes animaux", "les instruments", "tutu tuut", "Papa! Maman!", "Bonjour!".

 

http://s3.static69.com/m/image-offre/6/9/b/8/69b8a180e17f355778b934165fcb6415-300x300.gif

 

http://www.ludibulle.com/shop/1512-8113-thickbox/imagier-sonore-gallimard-jeunesse-la-ferme.jpg

 

http://www.ludibulle.com/shop/1518-8117-thickbox/imagier-sonore-gallimard-jeunesse-mes-animaux.jpg

 

Sans aucune hésitation, des livres que je recommande (et que j'offre dès que l'occasion se présente, on les trouve partout y compris chez Nature et Découverte), et qui conviennent à partir de huit ou neuf mois je pense, jusqu'à ... le plus tard possible! (il me semble bien que même la Mamie chez nous les adore!!!).

 

chut-les-enfants-lisent-logo-I


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 14:08

J'ai lu des très jolis articles ces derniers temps sur la complicité très forte qui peut se créer entre frères et soeurs. J'ai vu de belles photos de têtes contre têtes, de yeux dans les yeux, de fous rires partagés.

 

Alors, forcément, j'ai pensé à mes enfants. Mon fils, ma fille, unis pour la vie parce que nous les avons mis au monde.

 

J'ai toujours voulu avoir des enfants rapprochés en âge. Bien sûr, je ne mesurais pas les difficultés que cela nous créerait à nous, parents, mais je les projetais déjà dans une relation fraternelle que j'espérais fusionnelle.

 

Mon frère et moi avons six ans d'écart. Six ans, à l'échelle de l'enfance, c'est un gouffre. En arrivant dans ma vie déjà un peu avancée, ce fils prodigue m'a volé l'amour de mes parents. En grandissant, il est devenu le pot de colle que nous essayions désespérément de perdre dans les gorges de l'Ardèche, avec mes copains. Puis le gamin insupportable qui m'empêchait de réviser, qui faisait tout pour me faire sortir de mes gonds.

 

Mon frère, mon ennemi juré. Celui qui s'attirait les bonnes graces de ma Mère, parce qu'il savait précisément comment lui présenter les choses, alors que moi j'allais systématiquement au conflit. Celui dont on aurait pu dire que les fées s'étaient penchées sur son berceau, tant tout lui réussissait. Moi je disais juste, pardon, qu'il avait le cul bordé de nouilles!

 

Fort heureusement, nos relations ont évolué avec le temps. Elles se sont apaisées, sont devenues adultes et empreintes d'une certaine sagesse. Sa compagne n'y est pas pour rien, elle est celle qui tempère, toujours.

 

Nous sommes frère et soeur. Les liens du sang. La famille. Je crois énormément à ça. J'aime mon frère de tout mon coeur, même si je ne le comprends pas toujours et que ses réactions m'agacent régulièrement.

 

Tout naturellement, je souhaitais autre chose pour mes enfants. Je voulais qu'ils puissent partager les mêmes jeux, avoir les mêmes centres d'intérêt, les mêmes amis un jour, pourquoi pas ?

 

Je voulais les modeler en une image idéale que je m'étais faite.

 

Il en est bien sûr tout autrement.

 

Entre mes enfants, c'est plutôt "l'amour vache".

 

Lorsque sa petite soeur est née, Loulou avait tout juste vingt-cinq mois. Il ne s'est pas particulièrement intéressé à cette petite chose vagissante, continuellement collée à moi. Les photos de lui à cette époque montrent un visage un peu curieux mais surtout réticent. Il se demandait ce que ce bébé venait faire là, très clairement.

 

Il ne s'est pas préoccupé d'elle plus que ça. Il était impossible d'arriver à les prendre en photo tous les deux. Les images de tendres baisers cachent la main de Papa ou de Mamie qui pousse la tête de Loulou vers le visage de sa soeur. Ou alors il fait une moue qui en dit long.

 

Peut-être est-ce parce qu'il est un garçon. Il parait que les petites filles cherchent à imiter leur Maman en voulant prendre soin du nouvel arrivant, en le câlinant, en pouponnant. Lui, rien.

 

Par contre, il a vite compris que son univers allait être chamboulé. Éviter de crier lorsque la petite soeur dort. Attendre qu'elle ait fini de téter, ne pas la toucher trop fort ... Il n'était plus le centre de notre attention.

 

Il y a eu une longue période de régression pour la propreté. Il y a eu quelques nuits agitées. Il y a eu un rejet total de mes bras.

 

Peut-être était-ce de ma faute, moi qui pour mieux me rassurer ne cessait de répéter à mon Amoureux que Loulou était de toute manière trop petit pour se rappeler comment cela se passait avant l'arrivée de sa soeur.

 

Je me trompais, bien entendu.

 

Mais les choses ont fait leur chemin, naturellement. Loulette grandissant, elle a commencé à faire attention à son entourage. Et particulièrement au spectacle vivant qu'était son frère. Dès que celui-ci entrait dans la pièce, elle cessait toute activité, concentrée sur ce qu'elle voyait.

 

Loulou a fini par s'en rendre compte. Et par aller vers elle, petit à petit. Il a commencé à lui apporter des jouets, à vouloir lui faire des bisous ou la porter. A se précipiter au moindre pleur.

 

Ils se sont trouvés, enfin.

 

Aujourd'hui Loulette marche, commence à parler, réagit au quart de tour, mange comme son frère, joue avec ses jouets. Ce sont là d'innombrables sujets à rigolade mutuelle, mais aussi à dispute.

 

Ils ne peuvent pas se passer l'un de l'autre. Ils se cherchent en permanence. Vous pouvez être sûr que lorsque l'un joue tranquillement, le second va arriver très très vite pour le déranger.

 

Loulette se rapproche à pas de loup, lui fait une petite caresse dans les cheveux, qui se transforme rapidement en une tape sur la tête s'il ne réagit pas. Puis elle s'assied à côté de lui, et lui pique ce avec quoi il s'amusait.

 

Loulou ne peut pas s'empêcher de faire pareil. Il court dans sa chambre dès le matin pour être le premier à la voir. Il grimpe à côté de la table à langer quand je la change. Il la cherche dans le bain, l'arrose, l'applaudit quand elle se lave.

A table, il veut toujours goûter ce qu'elle mange, quand ce n'est pas la même chose que lui. Il lui attrape les mains, lui tend son verre. Il ne la laisse jamais tranquille. Dès qu'elle prend un objet pour s'amuser, quel qu'il soit, il le lui arrache immédiatement des mains. Mais crie si elle fait la même chose. Il ne veut pas qu'elle s'approche de lui quand il joue, mais va la chercher si elle ne le fait pas. Il veut faire la course avec elle, tout le temps. Il lui bouche le passage, lui court après avec son tracteur. Il se cache derrière les rideaux, pour la faire rire, ou chante des comptines à tue tête, ravi de voir qu'elle adore ça!

 

Entre mes enfants, il n'y a pas de tendre complicité. Loulou est tellement brusque que sa soeur refuse ses câlins trop serrés. Parfois, il lui fait des chatouilles sur le ventre ou dans le cou, mais elle n'apprécie que moyennement sa rudesse.

 

Mais il y a ces moments, que j'aime tellement. Ceux où ils se précipitent ensemble vers le canapé pour poser leur tête dessus, en attendant que nous venions leur faire des bisous tous doux dans le cou. Ils se retrouvent alors, tête contre tête, yeux dans les yeux, le sourire collé au visage, comme ici. Ou ceux où ils se consolent mutuellement quand l'autre pleure. Loulette se précipite pour aller chercher les doudous de son frère, et Loulou vient lui caresser tendrement les cheveux ...

 

Une complicité bien réelle derrière les cris de jalousie.

 

Une belle promesse pour l'avenir ...

 

Baignoire

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 14:30

Nous avons commencé les bébés nageurs alors que Loulou avait à peine 4 mois.

 

Après moultes recherches des possibilités, mon choix s'était porté sur un centre privé dédié à la maternité et à la petite enfance, à environ 25 minutes de chez nous.

 

Dès la première séance, la magie a opéré, et ce moment à 3 est devenu un rendez-vous attendu dans notre semaine bien chargée.

 

Nous adorions nous retrouver ensemble dans cette eau à 30 degrés, barboter avec lui, nous faire éclabousser, lui apprendre l'équilibre, le voir attraper et jouer avec tout ce qui passait à sa portée.

 

Les progrès de Loulou ont été spectaculaires, et son rapport à l'eau incroyablement serein.

 

Petit à petit, nous avons appris à l'éloigner de nous et à le tenir moins fermement.

 

Petit à petit, lui-même a commencé à nous repousser, et à faire de nouvelles expériences :

- nager sur le dos (avec notre main comme soutien), plonger ses oreilles dans l'eau et regarder les lumières au plafond.

- tenir assis sur une de nos mains, et réussir sans problème à garder son équilibre.

- être à plat ventre, bras soutenu par des bouées, et il avancer tout seul dans la piscine en s'aidant de ses jambes.

 

En grandissant, il est parvenu à aller sous l'eau, avec ou sans nous, yeux grands ouverts, ne buvant que très rarement la tasse (grâce au réflexe d'apnée ou réflexe natatoire que les bébés ont les premiers mois de leur vie).

 

Bébés nageurs décembre 2009

T'as vu, nous aussi on aurait pu faire la pub pour Aubert ...

Call-me Laure Manaudou!

Euh non non, ce ne sont pas mes bras!

 

A 1 an, il sautait dans l'eau en glissant du haut d'un toboggan, et il a commencé à marcher à 4 pattes sur les tapis posé sur l'eau.

 

Bébés nageurs novembre 2010

Et ouais, c'est l'éclate totale!

 

Nous avons cessé d'y aller vers ses 18 mois, ma seconde grossesse rendant les choses moins agréables (odeur de chlore et bouffées de chaleur, beurp!).

 

Presque 2 ans plus tard, j'ai parfois l'impression que mon fils est plus à l'aise dans l'eau que sur la terre ferme.

 

Il se baigne quelle que soit sa température, et n'a plus besoin de nous depuis l'année dernière. Avec ses brassards, il plonge (oui, tête la première), se hisse hors de l'eau, puis court pour sauter. Il nage comme un crapaud, mais un crapaud qui va vite! Il met la tête sous l'eau, ouvre les yeux, passe entre nos jambes ...

Bref, Alain Bernard, Camille Lacour et Mickael Phelps n'ont qu'à bien se tenir .

 

Quelques petits conseils si vous avez envie de tenter l'aventure :

 

- Si vous en avez la possibilité, choisissez un horaire compatible avec le rythme de votre enfant.

Dans notre cas, nous avions au départ décidé d'aller à la séance de 9h30 le samedi matin. Sauf qu'à 4 mois, Loulou dormait très bien, et il fallait systématiquement le réveiller (comme s'il n'y avait pas assez de la semaine pour ça!). A la fin de la séance, il était épuisé, s'endormait dans la voiture au retour, et de fil en aiguille ne voulait plus faire la sieste l'après-midi.

Nous avons donc changé pour une séance le vendredi soir, et c'était une super détente en fin de semaine. Et des couchers faciles en prime, ce qui n'est pas négligeable!

 

- Avec un bébé, l'aspect logistique est à prendre en compte, et certains centres nautiques le négligent. Essayez de visiter ou de faire un test avant, pour voir si vous pourrez gérer sans problème les aspects change avant et après, gestion du nain pendant que vous vous occupez de vous-mêmes (surtout si vous êtes amenés à ne pas y aller à 2).

J'avais opté pour le centre privé pour ces raisons, la piscine à côté de chez nous étant pleine de courants d'air et n'ayant absolument aucun endroit pour poser un bébé.

 

- La pédagogie et le professionnalisme de l'encadrant est primordiale. C'est lui qui va vous apprendre les bons gestes, qui va vous rassurer et vous montrer ce que vous devez/pouvez faire.

Je peux vous dire que je ne faisais pas ma fière les premières fois où on a mis Loulou sous l'eau. Je détestais ça, alors que lui adorait très clairement. La personne qui encadrait m'a rassurée, expliqué comment cela se passait pour l'enfant et ce qu'il ressentait, pour que je me sente mieux et participe positivement à cet éveil.

 

- Prenez de quoi manger pour votre enfant, parce que la piscine, ça creuse!

 

- Pensez à vous démaquiller, sauf si vous avez envie d'un total look "panda-mouillé"...

 

Et maintenant que nous sommes 4 ?

 

Et bien nous avons tenté vendredi dernier les bébés nageurs en fratrie. Avec 1 an de retard, mais nous avons tellement enchaîné les maladies l'année dernière que nous n'avons pu honorer aucune de nos inscriptions.

 

Et là, hélas, la déception a été de taille.

 

Nous sommes allés dans le même centre qu'avant, mais la personne encadrant n'était plus la même. La nouvelle avait clairement juste envie de finir sa journée et de tailler le bout de gras, ce qui ne me dérange pas particulièrement, mais elle n'est à aucun moment allée vers les personnes présentes pour leur expliquer comment porter leurs enfants.

En gros, si nous n'avions pas appris à le faire avec Loulou, et bien cette séance n'aurait servi à rien.

 

Mon fils est tellement à l'aise dans l'eau, qu'il a passé son temps à vouloir en sortir pour mieux y retourner en sautant (sans ses brassards). Il a passé un bon moment, certes, mais à ce compte là on aurait mieux fait d'aller à la piscine. Du coup il a fait une crise quand on lui a dit au bout d'1/2 heure que c'était fini.

 

Pareil pour ma fille. Sans s'en rendre compte, quand on se baigne avec elle on applique les principes appris avec son frère. Cette séance là a donc été une baignade agréable (je me répète, mais 30 degrés, quand même!), mais encore une fois on aurait pu aller se cailler à la piscine, on aurait fait la même chose pour bien moins cher.

 

La logistique avec 2 enfants est juste ENORME. Compter bien 20 minutes de préparation avant, et 30 après. Du coup, les enfants ont mangé à 20h30 (contre 19h00 normalement), et ont été couchés à 21h30. Ils étaient tellement énervés qu'ils ont mis très longtemps à s'endormir, et nous tout autant à profiter de la soirée ...

 

MAIS je n'ai pas baissé les bras, on refait une tentative dans 15 jours, dans le centre nautique à côté de chez nous. Comme ils marchent (ou tiennent debout) tous les 2, la question du change/douche est moins compliquée. Ce sera le samedi matin, avant la sieste de Loulette. Et si Loulou s'ennuie, il aura la piscine et ses toboggans à disposition ...

 

En conclusion, les bébés nageurs, c'est bon, mangez-en! Mais ne négligez pas l'organisation que cela demande ...


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 13:11

 

Quand j'étais petite, j'avais tout un tas de peluches qui trônaient sur ma commode.

 

Je ne me souviens pas en avoir eu dans mon lit, mais je me souviens parfaitement du réconfort qu'elles me procuraient quand je les caressais ou les serrais contre moi.

 

Il y avait la peluche offerte par mon frère, celle ramenée par mes parents d'un voyage sans nous, celle attrapée rien-que-pour-moi par Mon-Père-ce-Héros dans une fête foraine, celle que j'avais trouvée dans le grenier de ma Grand-Mère (et qui puait, allez comprendre pourquoi elle me plaisait). Il y avait des chiens, essentiellement, parce que je les adoraient. Il y en avait des tout doux, des tout râpés, de vraiment moches et d'autres trop trop beaux!

 

En viellissant, je m'en suis séparée, petit à petit, en les donnant à Emaüs la plupart du temps. Je n'ai gardé je crois que le petit ours offert par mon frangin, avec écrit en gros "Je t'aime" sur son tee-shirt rouge. Certainement parce que nos relations reviennent de loin, à mon frère et moi. Tout un symbole de notre Amour vache d'il y a 20 ans!

 

Je ne devrais donc pas être surprise de l'engouement que mes enfants ont pour leurs doudous.

 

Mon fils dort avec une montagne de peluches à ses pieds, mais reste fidèle aux deux chiens qu'il a depuis sa petite enfance. Celui que l'on avait placé d'office dans son berceau dès la maternité, et celui que lui avait donné un exposant à un vide-grenier. Coup de foudre instantané, il ne s'en est plus jamais séparé.

 

Nature 4178

 

Eux-seuls ont le pouvoir de l'endormir, serrés contre son visage. Parfois, je les retrouve lui servant de cache-col lorsque je vais le voir avant d'aller me coucher.

 

Nature 4167

 

Leurs noms font partie des premiers mots qu'il a su dire, et pourtant ils ne sont pas simples à prononcer. Bien que nous ayons depuis toujours imposé qu'ils restent dans son lit, il a pris l'habitude en devenant plus grand de les descendre avec lui à son réveil. Un gros chagrin ne peut vraiment être consolé que s'il a ses doudous dans les mains. Ils sont sa sécurité, sa bouée de sauvetage, son repère affectif.

 

Bien sûr, il a voulu les emporter à l'école, mais nous n'avons pas eu besoin de trop insister pour qu'il comprenne qu'il ne pourrait pas.

 

Ma fille quant à elle est tout aussi fidèle à son doudou favori, auquel elle a ajouté un nouveau venu reçu pour ses 1 an.

C'est moi, pour le coup, qui ai eu un coup de coeur pour lui. Je l'avais offert à ma nièce pour sa naissance, et suis retournée en chercher un pour Loulette tellement il est mignon.

 

Nature 4170

 

Si elle le pouvait, elle piquerait bien celui de son frère qui vient du vide-grenier. C'est pourtant un chien/renard/écureuil (va savoir) tout peluché, mais qui a indéniablement un truc qui fait craquer les tous-petits.

 

Elle aussi sait déjà dire le nom de son doudou, et elle le cherche quand on lui parle de lui. Je fonds quand je la vois le prendre, le serrer, puis me le tendre pour que je le câline à mon tour.

 

Il y a aussi ses poupées en tissus, qu'elle embrasse en les serrant fort contre son visage, et berce avec attention.

 

Nature 4172

 

Des doudous, chez nous, il y en a tellement qu'on en retrouve dans toutes les pièces ... Mais vu la joie qu'ils procurent à mes mini doudou-addicts, j'accepte volontiers de me laisser envahir!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

Présentation

  • : Mes enfants, mon blog, ... et moi
  • Mes enfants, mon blog, ... et moi
  • : Une fenêtre sur ma vie, une porte ouverte sur mes bonheurs, un accès à mes pensées, un passage vers mes humeurs ... Bienvenue chez moi, vous êtes chez vous !
  • Contact

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Merci aux    personnes qui m'ont rendu visite depuis le 22 mars 2012.

Archives

Le blog a déménagé

Ce blog n'est plus mis-à-jour depuis le 07 janvier 2014.

Pour connaître la suite de nos aventures, rendez-vous ici :

http://malise.net

Pour me suivre ...

Suivez-moi sur Hellocoton

http://1.bp.blogspot.com/-Et-LOTl6kGM/T_bMWoVqx4I/AAAAAAAAAQ8/IXHLA99IwiY/s170/fb.png
http://fr.locita.com/wp-content/uploads/2013/03/instagram-application-mobile-photo4.jpg

Le swap du nain : j'en suis!

 

Saturnain

Parfois je suis là, aussi :

macaron-redactrices-turquoise-300px

macaron (2)